BUILD 2017 : le grand récap'

BUILD 2017 : le grand récap'

Vous n'avez pas pu suivre la BUILD la semaine dernière ou bien vous n'étiez pas au courant de l'événement, rattrapez votre retard grâce à cet article ! Vous y découvrirez les annonces jour après jour et les informations les plus importantes.

Le séminaire BUILD de Microsoft s'est déroulé la semaine dernière du mercredi 10 Mai au vendredi 12 Mai. C'est un événement important pour la firme car c'est l'occasion de rencontrer les développeurs et d'exposer les nouveautés à venir qu'elles soient logicielles ou matérielles. L'événement est encadré par de (longues) keynotes en début de journée laissant ensuite à la place à des séances pratiques à thèmes où les développeurs sont libres de s'y rendre selon leur domaine d'application.

La BUILD est un événement qui n'est pas autant médiatisé que les conférences Surface, seuls des sites spécialisés comme The Verge, Windows Central ou encore celui sur lequel vous êtes actuellement s'y intéressent (il y en a d'autres mais ce sont les principaux); ce qui me donne l'occasion de vous informer sur ce qui s'est passé la semaine dernière à Seattle là où la BUILD se déroule chaque année.

Jour 1: les développeurs ont été servis !!

Il est 8h à Seattle et 17h chez nous lorsque Satya Nadella, grand patron de Microsoft, entre sur scène pour accueillir les participants et exposer ce qui va être vu. Il commence par donner des chiffres sur l'utilisation de Windows 10 selon les devices ainsi que sur le nombre de requêtes répondues par Cortana sur les derniers mois. Sur une table à côté de lui, on trouve des appareils Surface pour les démos qui vont suivre et des enceintes Invoke de Harmann-Kardon destinées à l'usage de Cortana.

Invoke
(Source: The Verge)

Le premier jour de conférence est vraiment destiné aux développeurs. Si Microsoft donne généralement des informations pouvant intéresser le grand public au cours de la BUILD, eh bien ce n'était pas pour le premier jour mais bien pour le suivant (voir plus loin, si vous ne voulez vraiment pas savoir ce qui s'est passé le premier jour).

Satya Nadella indique la mission de Microsoft pour les prochaines années: "Empower every person and every organization to achieve more" ("Permettre à chaque personne ou entreprise d'en faire plus"). C'est au travers des développeurs que Microsoft peut accomplir cette mission; c'est aux développeurs de créer des applications pour que les professionnels puissent en faire plus mais c'est aussi à Microsoft de fournir la plateforme de travail adéquate. C'est une relation de donnant-donnant.

Parmi les démonstrations effectuées, on retrouve principalement des outils pensés pour les professionnels avec notamment de la gestion d'entreprise (Microsoft Teams) ou encore la gestion de machines et d'applications web (Microsoft Azure). Bien entendu le but de Microsoft avec ces plateformes est que tout soit accessible à portée de main notamment sur les appareils mobiles d'où la devise rappelée "Mobile first, Cloud first". Il n'est pas seulement question de Windows 10 Mobile mais de tout appareil mobile même iOS et Android (il est loin le temps de Steve Ballmer qui faisait une crise à la vue d'un iPhone dans son entreprise).

Une autre démonstration intéressante dans ce jour 1 était celle de la réalité augmentée (je ne parle pas de Hololens ici). Microsoft a présenté une caméra intelligente capable de reconnaître chaque objet dans une salle de travail et de le désigner par son nom et son utilité avec un carré autour de lui dans la vidéo. Ainsi avec l'intelligence artificielle, il était possible de donner des ordres à la machine sur les objets comme "Interdiction à Bobby d'utiliser la scie électrique" et si Bobby l'utilise l'administrateur reçoit immédiatement une alerte sur son smartphone comme quoi Bobby a enfreint le règlement. Très bonne technologie mais aussi effrayante on aurait dit la machine de Person of Interest. Le reste de la conférence du jour 1 n'était pas spécialement intéressante pour nous, je vous invite à passer au jour 2.

Jour 2: la Fall Creators Update et les grandes annonces

Il est 8h30 à Seattle et 17h30 chez nous quand Terry Myerson entre sur scène. Ce dernier habitué des conférences Surface nous rassure un peu car on sait qu'avec lui on parlera de Windows et de choses plus concrètes pour nous autres utilisateurs lambdas. Il ouvre la conférence du jour en parlant créativité, c'est une référence directe à la dernière mise à jour majeure de Windows 10 (Creators Update) et annonce ce qu'on connaissait comme Redstone 3, la Fall Creators Update (mise à jour d'automne). Pas de grand changement dans le nom à priori mais de grands changements en pratique.

L'application Story Remix est montrée avec démo et c'est réellement saisissant. Joe Belfiore entre alors sur scène. Belfiore a fait son grand retour dans l'entreprise après avoir passé un long congé sabbatique pour avoir grandement contribué au lancement de Windows 10. C'est lui qui fera toutes les démonstrations montrant les améliorations du système. C'est un plaisir de le revoir quand on pense que son absence est partiellement due au déclin de la firme dans le mobile.

joe-belfiore-build-2017
(Joe Belfiore à la Build 2017, source: Windows Central)

JB (pas l'alcool mais avec modération tout de même) explique le nouveau design propre à cette version basé sur différents piliers : la lumière, la profondeur, le mouvement, le matériel et l'échelle. L'association de ces piliers donne le Fluent design system (ex Neon Project), c'est un design très moderne et très réactif destiné à rendre Windows plus vivant. Même si ce n'a pas été abordé ce design devrait être aussi présent sur Windows 10 Mobile. Ce design s'inscrit aussi dans la continuité du Windows Ink introduit dans la Anniversary Update car il facilite l'utilisation du système au stylet.

Windows 10S est aussi évoqué lors de la conférence notamment avec l'annonce de la disponibilité d'applications sur le store comme iTunes ou encore SAP Digital Boardroom (application professionnelle pour la gestion d'entreprise).

Du côté des développeurs on revient sur l'utilisation du bash directement intégré depuis la CU mais maintenant Microsoft nous apprend que plusieurs distributions de Linux (Ubuntu, Fedora, Suse) seront dispo directement sur le store, plus besoin d'installer ces systèmes en dual-boot c'est maintenant accessible avec une simple application.

D'autres démonstrations ont suivi avec du Hololens comme avec la troupe du Cirque du Soleil qui ont créé une scène de spectacle en virtuelle à partir de zéro, démonstration assez impressionnante montrant les progrès de la technologie de Microsoft depuis la toute première annonce de l'Hololens. D'autres démonstrations de l'Hololens seront visibles à l'E3 en Juin prochain.

Jour 3: deux jours suffisaient ?

Pas de keynote pour ce 3ème jour. Je n'ai pas suivi ce 3ème jour en direct comme les deux autres mais à ce que je vois sur Channel9, il n'y pas vraiment grand-chose à raconter. On trouve une vidéo faisant office de keynote montrant le fonctionnement en profondeur du machine-learning avec beaucoup de code. Ça peut être intéressant pour les passionnés mais je n'en parlerai pas ici. Le troisième jour se veut comme une conclusion et les sessions reprennent la plupart des annonces évoquées les derniers jours et quelques compléments.

Que retenir de la BUILD ?

Pour Microsoft cet événement servait à montrer où l'entreprise souhaite aller pour les prochains mois et années. Si la plupart des annonces étaient destinées aux professionnels et aux développeurs, c'est dans ce domaine-là que Microsoft se dirige désormais.

La vision du "Mobile first, Cloud first" était assez abstraite avant la Build, mais elle prend tout son sens maintenant notamment avec le Microsoft Graph. Il a été évoqué lors du 1er jour mais j'ai préféré le garder pour la conclusion. Le graph est un(e) API (interface de programmation) qui vient s'insérer dans chaque logiciel et bientôt application du Windows Store pour assurer la productivité et la continuité entre les appareils (téléphones, ordinateur et tablettes) qu'importe le système utilisé (iOS, Android, Windows 10). Chaque personne a son propre "graph" avec sa messagerie, ses fichiers en cours, son cloud et il est intéressant de pouvoir tout rassembler et de le rendre disponible à chaque ouverture de session ou d'application. Le graph passe aussi par Cortana qui va piocher dans chaque sous-élément du graph pour faire des suggestions ou des rappels, on a d'ailleurs eu une belle démonstration de Cortana dans une voiture assez spectaculaire. Windows 10 n'était que la porte d'entrée pour que Microsoft puisse faire de grandes choses et le Graph en est la démonstration.

microsoft-graph
(Source: microsoft.com)

Même si des annonces sur l'évolution de Windows 10 ont été montrées, il ne faut pas que Microsoft oublie ses plus fidèles clients, le grand public. Vivement le 23 Mai pour la prochaine conférence Surface, en espérant de nouveaux appareils et pourquoi pas un téléphone… Merci de votre lecture pour cet article un peu plus long que d'habitude, j'attends vos commentaires avec plaisir.

Dans le forum

Envie de discuter avec la communauté MonWindows de Windows 10 ? Rendez-vous dans nos forums !

 

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...