Windows Store : une augmentation importante de prix dans certaines régions

Windows Store : une augmentation importante de prix dans certaines régions

Si ça ne nous touche pas encore, certaines régions du monde sont desservies par une modification de la politique de Microsoft concernant les prix pratiqués sur le Windows Store. En effet, certains pays souffrent aujourd'hui de la conversion au taux réel du dollar dans la monnaie locale. En outre, les développeurs vont pouvoir pratiquer, si besoin, un prix bien plus élevé qu'auparavant.

L'idée, selon Microsoft, sera de mieux refléter la valeur d'une application dans un autre pays que les Etats-Unis. On se rappellera que la monnaie étasunienne a subi de nombreuses modifications jusqu'à défavoriser les acquisitions faites dans le pays à partir d'une autre contrée.

Ainsi, ce sont les pays suivants qui vont aujourd'hui en souffrir le plus : l'Algérie, le Brésil, la Colombie, le Kazakhstan, la Malaisie, la Nouvelle Zélande, la Russie, la Turquie et l'Ukraine. À noter que la modification tarifaire touche autant le prix de l'application que ceux des achats intégrés potentiels. Bien sûr, l'avantage sera surtout pour le développeur. Quand l'utilisateur, lui, va y perdre. Même si vous êtes nombreux à ne pas connaître la valeur de l'argent brésilien, voici le changement de rapport avec la monnaie américaine avant et après la mise à jour du Windows Store :

2015-11-10-21-57-41

À cela s'ajoute une modification de taille, également pour les développeurs. Jusqu'ici, il était possible de facturer une application (qui en valait le coup, forcément, comme des applications de GPS, des applications pour créer de la musique, etc.) jusqu'à 94$. Si certains trouveront tout naturellement qu'il s'agissait déjà d'un dépassement total de la limite psychologique concernant l'achat d'une application, sachez que la limite sera désormais de 194$. Dans cette économie de l'internet du "tout gratuit", je m'interroge quand même sur la pertinence de cette décision.


Source : microsoft-news.com

 

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...