​Dossier : pour ou contre les Web Apps, les applications dérivées de site Web ?

Depuis quelques années, de plus en plus de Webmasters développent des sites Web en « responsive ». Ce mot, qui ne vous dira probablement rien si vous ne travaillez pas dans le monde du Web, veut simplement dire que le site s’adapte en fonction du type d’appareil utilisé. Le meilleur exemple que je peux vous donner est le site Web de MonWindowsPhone qui s’affiche désormais de manière optimale sur mobile, tablette ou PC tout en étant développé « une seule fois ».

Responsive-Web-Design-for-Desktop-Notebook-Tablet-and-Mobile-Phone

Si j’ai envie de créer aujourd’hui ce débat, c’est tout simplement parce que de plus en plus d’applications dérivées de sites Web voient le jour sur Windows Phone. Je pense par exemple à l’application Fnac publiée il y a peu qui se « contente » d’afficher le site Web mobile dans un navigateur intégré à l’application. Même si cette solution peut déplaire à certains et que dans le cadre de Fnac, cela aurait pu être mieux réalisé, ce type de solution peut présenter des avantages autant pour l’utilisateur que l’éditeur. Alors, les Web Apps, une simple voie de facilité ? Tentons d'abord de comprendre les raisons et débattons-en !

Pourquoi développer une application intégrant un simple navigateur Web ?

S’il y a bien un problème quand on développe une application, c’est le coût. Qu’il soit en temps ou en argent, développer une véritable application prend énormément de temps à concevoir, mais également à entretenir, d’autant plus si elle est déclinée sur plusieurs plateformes comme Android, iOS et Windows Phone.

Si on se met deux minutes à la place du décisionnaire d'une entreprise : Windows Phone n’est que la troisième plateforme utilisée dans le monde, loin derrière Android et iOS. Même si l’écart en France pour les deux dernières marches du podium est de plus en plus restreint, le décisionnaire se dit que l’investissement risque de ne pas être satisfaisant et envisage des alternatives. Le choix de partir dans un premier temps sur une application intégrant simplement le site Web mobile, et de peut-être faire plus si elle rencontre du succès, est donc assez logique d’un point de vue économique. Petit exemple pour Fnac.com (à gauche : l'application, à droite : le site affiché sur Internet Explorer).

wp-ss-20150616-0001 wp-ss-20150616-0002

Si les éditeurs présents sur le Web préfèrent dans certains cas réaliser des applications affichant simplement le site mobile, c’est pour bénéficier de visibilité supplémentaire grâce au magasin d’applications (Windows Phone Store par exemple), tout en minimisant le budget et en évitant les problématiques liées à la maintenance. Microsoft a d’ailleurs bien compris cette problématique puisque la firme va introduire de véritables Web Apps avec Windows 10. On imagine qu’elles seront ainsi signalées comme telles sur le Windows Store, permettant ainsi à l’utilisateur de faire la différence avec une « vraie » application, même si cela n’a pas encore été officiellement annoncé.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une Web App pour l’utilisateur ?

Eh oui, le choix de créer une Web App plutôt que de concevoir une véritable application peut présenter des avantages pour l’utilisateur. Le principal : le contenu est toujours à jour et surtout, il est complet ! C’est logique puisque le site Web est l’élément central d’une Web App. Autre avantage : l’utilisateur bénéficie de la même interface, peu importe le support qu’il utilise (PC, Windows Phone, Android, iOS,…).

Parlons maintenant des inconvénients : une Web App est généralement moins fluide (animations, scrolling,…) et elle ne tient pas compte des lignes directrices du système d'exploitation. De plus, une version entièrement hors-ligne n’est pas possible et la consommation de données est souvent plus importante. En effet, lorsque vous lancez une Web App, tout le site est téléchargé, même les éléments graphiques qui constituent son design. Dans une véritable application, les flux de données (textes formatés contenant par exemple la liste des articles et d’autres informations) constituent la majeure partie des téléchargements et non pas la charte graphique qui est déjà intégrée à l’application.

Prenons par exemple le cas de l’application MonWindowsPhone (Tiens tiens !) : l’application est fluide, ergonomique, contient des fonctionnalités plus avancées comme les notifications ou commentaires, mais n’est pas complète puisqu’elle n’intègre pas les forums, messagerie privée, pages de profils, etc. Etant donné le temps dont je dispose, je n’ai malheureusement pas la possibilité d’intégrer dans l’application actuelle toutes ces fonctionnalités même si vous êtes nombreux à me les demander. C’est donc pour cette raison qu’elle est focalisée sur les actualités et que je renvoie tous ceux qui veulent profiter du forum sur le site Web optimisé pour mobile. Certains confrères comme TheVerge ont préféré retirer complètement les applications probablement pour les raisons que j’explique plus haut. Rassurez-vous, ce n’est pas à l’ordre du jour pour MonWindowsPhone mais j’ai tout de même hâte d’en savoir plus sur les Web Apps de Windows 10 côté développement pour voir si cela peut réellement remplacer une véritable application (j'en doute quand même).

Voilà, j’espère que ce « petit » billet vous permettra de comprendre un peu mieux pourquoi ces Web Apps existent. Je vous propose d’en débattre (de manière constructive) dans les commentaires à savoir : « pour ou contre les Web Apps sur le Windows Phone Store ? ». En d’autres termes, préférez-vous voir une application Web comme Fnac dans le catalogue Windows Phone ou rien du tout, en imaginant que celle-ci puisse proposer des fonctionnalités supplémentaires au site Web ? (notifications, raccourcis,…)

Partager cet article

Les articles MonWindows sur votre fil d'actualités Facebook

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir