Selon certains, la conférence Build de 2017, qui doit se tenir du 10 au 12 mai, sera capitale au niveau du hardware et, surtout, au niveau du mobile. On estime ainsi que ça sera pendant l’événement qu’il faudra taper fort et convaincre les développeurs de s’investir (à nouveau) dans l’aventure mobile, ou quelle que soit la forme que cela prendra. Votre avis sur la question ?

Changer les règles du jeu

app-bridge-sataya-nadella-build2014

Cela fait presque sept ans désormais que Windows Phone est sur la scène du mobile, et l’on considérera à la rédaction que le succès n’est finalement jamais vraiment arrivé. Pourtant, les aficionados, les vieux briscards issus de l’ère « Windows Mobile » et ceux qui voulaient « autre chose » ont gardé espoir, presque sans vaciller. Aujourd’hui, en cette trèèès longue période de disette, cet espoir repose uniquement sur une chose : un ou des appareil(s) mobile(s) ultime(s) qui devrai(en)t chambouler les codes et permettre à Microsoft de s’imposer (enfin) sur ce segment. De fait, stratégiquement, la conférence Build à venir, qui sera d’ailleurs légèrement décalée – l’année dernière, c’était plutôt fin mars, début avril -, sera assurément un pivot sur lequel Microsoft devra se reposer pour donner le maximum d’informations sur ses intentions à venir. Comme on l’a déjà dit plusieurs fois, Microsoft veut « changer les règles du jeu » et se différentier de ses concurrents, inaccessibles, ce n’est plus un secret, et il faut se l’avouer. Pour pouvoir accueillir ce renouveau, et interpeller un maximum de développeurs, rien de mieux donc que de se lâcher, une bonne fois pour toutes, lors de l’événement. Certains s’inquiètent néanmoins de l’état de Windows 10 Mobile à ce moment-là. En d'autres termes, est-ce que l’OS sera vraiment prêt pour ce dispositif ultime, ce fameux projet aussi excitant que flou pour le grand public. Mais faut-il encore que ce dernier en soit encore la cible. Il est bien trop tôt pour en sceller le sort... mais si cette nouvelle gamme reprend l'ADN Surface, c'est assez probable (on va me parler de la Surface 3, le plus accessible des produits, certes, mais bon, on ignore si Microsoft va continuer sur cette lancée...).

Sur quoi Microsoft va-t-il se baser ?

centennial-00

On estimerait encore que Microsoft pourrait tout miser sur le projet Centennial. Pour rappel, outre le fait que les développeurs ne semblent plus/pas motivés à proposer leur(s) propre(s) solution(s), Microsoft a, depuis maintenant deux ans, imaginé des passerelles pour faciliter leur travail. Avec Islandwood (pour les portages iOS) et Westminster (pour les portages Web), Centennial, se basant sur le portage d’outils Win32 vers des applications universelles – UWP -, serait l’unique salut de cette voie imaginée par les plus clairvoyants. L’objectif étant, de fait, de permettre à ces logiciels de devenir de vrais outils mobiles et adaptables à tous les supports. La Build devrait être le moment où Microsoft sollicitera le maximum de professionnels pour démultiplier ce projet de portage. À savoir si c’est lié, ou non, mais ce « Windows Cloud » (héritage nettement amélioré, selon certains, d’un Windows RT ayant tout de même laissé un goût amer chez de nombreux utilisateurs) a peut-être un rôle, encore plus important que nous le pensons.

Aussi, la mission de Microsoft est de changer radicalement le regard des développeurs porté sur le mobile. En ce sens, Xamarin, racheté par Microsoft l’année dernière, doit toujours permettre d'amener les développeurs à voir l’écosystème de la firme de Redmond comme prioritaire, ou du moins, aussi important que iOS et Android. Le rôle des portages web est également décisif, même si ce n’est pas toujours apprécié. Il est, enfin, aussi question de solutions diverses comme un penchant Microsoft des « Instant Apps » de Google, où ces accès applicatifs sans posséder l’outil en question… Bref, il y a un gros potentiel.

La Build, l’ultimatum pour Microsoft ?

Surface

En résumé, nous estimons, nous aussi, que Microsoft devrait rebondir sur cette prochaine édition pour lever le voile sur sa stratégie mobile future. Ce maintien en vie de Windows 10 Mobile n’a que trop duré. La conférence est clairement le moment idéal pour rameuter, à nouveau, un maximum d’effectifs. L’originalité de ces appareils mobiles ultimes, symbole d’une nouvelle catégorie de produits dont nous savons très peu de chose, pourrait avoir un effet très positif et (re)motiver les troupes. Pour rappel, l’évocation d’une appareil flexibleplus globalement, de nombreux constructeurs devront s’y lancer dans les mois à venir selon les nombreuses rumeurs – est la plus récente à ce jour. Si je pense que nous y arriverons, tout cela reste encore bien théorique. Dans tous les cas, que ça soit au niveau software ou hardware, pensez-vous que Microsoft devrait se baser sur sa future conférence pour développeurs pour mettre un terme à tout ce mystère, et, effectivement, renouveler le secteur ? Cela reste-t-il encore possible, ou s’agit-il d’une simple arlésienne qui est condamnée à le rester ? Un tel cas mettrait, à mon sens, un terme définitif à cette belle aventure mobile pour moi.

Dans le forum

Envie de discuter avec la communauté MonWindows de Surface ou Surface phone ? Rendez-vous dans nos forums.

Source : windowscentral.com

Partager cet article

Comparer les prix

Microsoft Store 1169.00 € Surface Pro X Voir l'offre
Microsoft Store 899.00 € Surface Pro 7 Voir l'offre
Microsoft Store 1149.00 € Surface Laptop 3 Voir l'offre
Microsoft Store 3319.20 € Surface Studio 2 Voir l'offre
Microsoft Store 999.00 € Surface Laptop 2 Voir l'offre

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...