Franc succès pour une opération chirurgicale réalisée avec l'aide de Hololens

Franc succès pour une opération chirurgicale réalisée avec l'aide de Hololens

On vous l'annonçait dans notre article sur MS Experiences, l'opération de chirurgie assistée par le casque HoloLens de Microsoft a été effectuée aujourd’hui. Il s’agit d’une grande première mondiale, qui s’est en plus déroulée avec succès en France. 

Un casque de réalité mixte qui aide les médecins dans une intervention chirurgicale, c’est la première fois que ça arrive et probablement pas la dernière. Un chirurgien a en effet été aidé par HoloLens, le casque de réalité mixte de Microsoft que j’avais testé l’an dernier, pour réaliser la pose d’une prothèse d’épaule. L’opération s’est déroulée cet après-midi à l’hôpital Avicenne en France. Retransmise cet après-midi sur YouTube, elle a été un franc succès même si la technologie actuelle montre encore quelque peu sa limite. Si vous n’avez pas froid aux yeux, voici la vidéo.

Le Dr Thomas Gregory, chef du service orthopédique et traumatologique à l’hôpital Avicenne à Bobigny, peut se vanter d’être le premier médecin à être assisté par un casque de réalité mixte pour effectuer une intervention chirurgicale. Le médecin ainsi que ses confrères ont pu voir véritablement à travers la peau de la patiente les muscles, les vaisseaux sanguins, les nerfs pour réaliser la pose d’une prothèse d’épaule à une patiente octogénaire. Ses tissus, affichés en trois dimensions sur les lentilles du casque de réalité mixte, sont projetés en temps réel mais proviennent en réalité des scanners et radiographies effectuées précédemment par la patiente. Le seul problème finalement provient des micro-mouvements de la patiente endormie qui pourraient décaler quelque peu les éléments projetés de la réalité, mais des pistes pour contourner ce problème sont déjà en cours d’étude.

Cette opération relève tout de même de l’exploit puisque les médecins disposent, grâce à ce casque, de pratiquement toutes les informations nécessaires pour réaliser correctement l'opération : emplacement des nerfs, des différents tissus,… de plus, toutes les autres données médicales de la patiente sont directement accessibles depuis le casque. On imagine que ce premier essai ne sera pas le dernier. Le Dr Gregory pense que ce type de technologie pourrait constituer une véritable aide dans le futur. De son côté, il s’agit là pour Microsoft d’un joli coup de pub qui laisse un peu rêveur ! 


 

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...