J'ai testé les casques de réalité mixte Windows 10 : mon avis !

J'ai testé les casques de réalité mixte Windows 10 : mon avis !

J’étais invité hier soir par Microsoft pour tester les premiers casques de réalité mixte compatibles avec Windows 10, qui pour rappel viennent d'être commercialisés. J’ai pu ainsi prendre en main plusieurs casques des constructeurs OEM et me rendre compte de leurs possibilités. En quelques mots, la place que pourrait prendre cette technologie dans le futur ne fait pour moi aucun doute. Par contre, le bilan est pour ma part encore un peu mitigé pour le moment. Explications.

Windows-Mixed-Reality-2-

La mise à jour Fall Creators Update n’arrive pas seule puisqu’elle vise également à démocratiser la réalité mixte grâce aux premiers casques pleinement compatibles avec Windows 10. Microsoft avait exposé plusieurs casques dans des locaux aménagés pour la soirée afin d’offrir la possibilité aux journalistes, blogueurs, et quelques membres de la House of Fans de tester les objets. J’avais pu tester l’an dernier le casque HoloLens de Microsoft, qui est un casque totalement autonome mixant le monde réel et le monde virtuel. Avec les casques de réalité mixte, l’expérience est sensiblement différente.

Des casques plus proches de la VR que de la MR

Contrairement à HoloLens, les casques ne sont plus autonomes puisqu’ils sont branchés à un ordinateur au moyen d’une prise USB et d’un connecteur HDMI. C’est donc l’ordinateur qui délivre la puissance nécessaire au casque, qui intègre deux écrans d’une résolution de 1440x1440 pixels chacun. Le casque recouvre donc entièrement les yeux, et projette une image visible de 90 à 110 degrés suivant les modèles.

Lorsque l’on connecte un casque MR au PC, il ne reste plus qu'à le poser sur la tête pour profiter d’une maison luxueuse en 3D baptisée "Cliff House". On peut y déposer des éléments virtuels comme des objets 3D ou encore épingler des applications au mur. Pour positionner ces objets ou interagir avec les différentes applications, deux contrôleurs sont fournis avec les casques. La prise en main est assez rapide puisqu’ils sont munis de différentes touches pour par exemple interagir avec les éléments ou encore revenir à l’écran de démarrage. Pour se déplacer dans l’environnement virtuel, un joystick est présent sur les contrôleurs, mais vous pouvez tout simplement marcher dans le monde réel pour vous déplacer dans la pièce virtuelle. C’est là que l’expérience est pour moi vraiment troublante : vous êtes totalement immergés au point que vous oubliez être connecté avec un fil à votre PC. 

Windows-Mixed-Reality-1-

Lors de la soirée, nombreux étaient ceux qui tiraient un peu trop fort sur le câble en se déplaçant au risque de faire tomber le PC portable sur lequel le casque était connecté. Lorsque vous marchez dans la pièce, rien n’indique que vous allez foncer dans le mur, ou encore heurter un élément dans votre passage. Il faudrait presque délimiter la zone avec 4 piquets reliés par un câble pour éviter toute mauvaise surprise. Cela éviterait aussi par la même occasion à votre conjoint de se prendre un coup si vous êtes en pleine séance de boxe virtuelle. Je pense qu'il serait plus judicieux de proposer une pièce virtuelle modélisée en 3D sur base de l'environnement réel pour éviter les mauvaises surprises ou encore mieux, afficher l'environnement réel filmé avec la caméra du casque et retransmis en direct sur les écrans, le tout avec les éléments 3D superposés au réel (semblable à HoloLens). Peut-être que la technologie n'est pas encore suffisamment au point pour être proposée aujourd'hui. Mais cela ferait une énorme différence.

Les applications compatibles sont en route

J’ai pu tester différentes applications dont HoloTour qui permet de découvrir des lieux à 360 degrés, un jeu de réalité virtuelle dans lequel il fallait abattre des robots volants qui en veulent vraiment à votre peau ou encore une application permettant de voir des films en 3D. Je dois dire que l’effet immersif est vraiment là et j’aurais presque peur de regarder un film d’horreur avec ce type de casque.

Microsoft a annoncé que plus de 20.000 applications entièrement compatibles VR étaient d’ores et déjà disponibles sur le Windows Store. C’est bien, mais peut-être encore peu. Je pense que le partenariat avec Steam VR pourrait clairement faire décoller ce type d’appareils, et cela arrivera dès l’an prochain. Notez que n'importe quelle application universelle du Windows Store peut être utilisée avec le casque, même Word.

Windows-Mixed-Reality-7-

Un confort appréciable mais qui peut être amélioré

Les casques que j’ai pu tester sont bien équilibrés, légers et les mousses rendent l’utilisation confortable. J’avais pu tester la première version d’Oculus Rift il y a quelques années, et le confort de vue a été nettement amélioré depuis. On voit encore les pixels, mais beaucoup moins qu’auparavant. Tous les casques affichent une résolution de 1440 x 1440 pixels, mais certains m’ont donné l’impression d’offrir une meilleure image. Apparemment, la lentille placée devant les écrans influencerait la qualité. On m’a glissé sous l’oreille que des casques 4K étaient en préparation. Pour le son, aucun des casques que j’ai testés hier n’offre de haut-parleurs intégrés. Il faut donc placer un casque indépendant, audio cette fois-ci, relié encore une fois avec un câble au casque. D’après ce que j’ai lu, le Samsung Odyssey intégrera directement des haut-parleurs mais il n’est pas encore disponible chez nous.

Windows-Mixed-Reality-4-

Un potentiel énorme dans un avenir proche

Pour conclure, je dirais que pour l’instant, ces casques sont encore beaucoup plus proches de la réalité virtuelle que de la réalité mixte. J’aurais aimé pouvoir tester hier l’intégration d’objets virtuels dans le monde réel. C’est vraiment là, pour moi, que ces casques peuvent devenir intéressants. Imaginez, vous construisez votre maison, vous vous placez sur votre terrain, et vous la voyez déjà construite devant vos yeux sur base du modèle 3D de l’architecte. Oui, mais pour cela, il y a encore un problème : ce foutu câble relié à un PC.

Peut-être est-ce envisageable d'intégrer dans le futur une batterie et de connecter le tout sans fil ? Mais je pense qu'il y a encore mieux. Si cette technologie arrive sur des appareils mobiles, et je n’ai aucun doute là-dessus, cela rendra les casques beaucoup plus intéressants. J’imagine que la venue de Windows 10 sur ARM et la croissance constante des performances des puces mobile rendra possible d’ici quelques années la connexion à l'appareil de poche. C’est peut-être là que Microsoft a une carte à jouer.

Dans le forum

Envie de discuter avec la communauté MonWindows de Windows 10 ? Rendez-vous dans nos forums.

Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...