[MAJ2] Windows 10 desktop sera bien compatible avec les architectures ARM

[MAJ2] Windows 10 desktop sera bien compatible avec les architectures ARM

MAJ2 : Si ça vous titillait, voici la vidéo complète de la conférence.

Merci à Arsenal01 pour l'information !


MAJ1 : Bon, apparemment, dans la vidéo, il s'agit d'un device sous Snapdragon 820... donc bon, j'imagine que le Snapdragon 835 est le minimum recommandé. Un appareil moins bien équipé pourra sans doute en profiter mais Microsoft ne s'engagera certainement pas à en assurer une pleine efficacité.

Merci à ceux l'ayant remarqué !


On attendait ce genre d'annonce depuis longtemps : Microsoft a confirmé, lors de la conférence WinHEC, se déroulant à Shenzhen en Chine, que Windows 10 desktop sera bien décliné pour les machines sous processeur ARM dès l'année prochaine. Le projet est intimement lié à Qualcomm qui accompagnerait à nouveau Microsoft dans cette nouvelle aventure avec sa nouvelle puce Snapdragon 835 (l'une des conditions pour en bénéficier). Rendez-vous en 2017 pour découvrir les premières machines équipées.

Terry Myerson a expliqué, lors de la dernière édition du WinHEC, que pour "répondre aux besoins croissants des clients (...) au niveau de la connectivité cellulaire, des solutions PC avec des batteries généreuses et une expérience flexible, Windows 10 arrivera sur [les architectures] ARM en partenariat avec Qualcomm". Et le lien avec Qualcomm est plus que cohérent puisque l'on parle du minimum syndical pour profiter de cette formule desktop de Windows 10 pour machines ARM. Il faudra ainsi bénéficier au moins du futur SoC Snapdragon 835 (pas mal de rumeurs parlent déjà de ce standard comme étant le processeur à venir dans la plupart des hauts de gamme de 2017 dont le très certain Galaxy S8 de Samsung mais aussi un autre modèle déjà bien actif via les plateformes GFX Bench...). Concrètement, ce Snapdragon 835 afficherait des performances 27 % supérieures - tout en pompant 40 % d'énergie en moins ! - à la génération 820/821. On parle également du support de Quick Charge 4.0. Cinq minutes suffiraient pour avoir quatre à cinq heures de batterie, dit-on. Et un quart d'heure seulement pour charger la batterie de moitié. Un bel exploit, assurément.

Toujours selon Myerson, "les partenaires matériels pourront concevoir désormais une gamme de PC sous Windows 10 minces, légers et puissants pouvant faire tourner des applications Win32 x86 mais aussi les applications universelles". Plus de doute donc sur les intentions de la firme de Redmond dont la dernière information à ce sujet évoquait une émulateur de logiciels Win32. Et c'est donc bien par émulation que le système pourra faire tourner ces logiciels jusqu'ici inaccessibles sur nos appareils sous ARM. Microsoft confirme qu'ils pourront être utilisées tels quels, aucune modification à prévoir, ni d'accès imposé via le Windows Store. Pendant la conférence, plusieurs démonstrations ont été effectuées, donc une avec Adobe Photoshop et la suite Microsoft Office (voir la vidéo ci-dessus). Mobilité oblige, le système supportera sans problème la technologie eSIM (ou SIM électronique), norme supportée par la plupart des opérateurs. Microsoft liste Vodafone, Orange, pour la France, Telekom ou encore AT&T. En plus de cela, des forfaits 4G seront disponibles via le Windows Store. Bref, ils ont pensé à tout. Alors, c'est pour quand tout cela, officiellement ? Bah, dès 2017, dès que des constructeurs proposeront des devices équipés, au moins, de cette puce ARM Snapdragon 835. Que pensez-vous de cette nouvelle ?

Merci à tous pour l'information !

Dans le forum

Envie de discuter avec la communauté MonWindows de Windows 10 ? Rendez-vous dans nos forums.

Source : blogs.windows.com
Via : windowscentral.com

Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...