Microsoft Research cherche à améliorer le champ de vision en réalité virtuelle

Microsoft Research cherche à améliorer le champ de vision en réalité virtuelle

Chez Microsoft Research, on se pose les bonnes questions, je trouve. On sait que le champ de vision du casque HoloLens n'est pas extraordinaire. Celui de la concurrence est peut-être mieux, dans certains cas, mais n'atteint pas celui de nos yeux qui gèrent la chose à 180°. Avec Redmond, on travaille à améliorer le champ de vision des objets de ce type, en trichant un peu. Le sujet a été évoqué lors du ACM CHI 2016 dont nous avions déjà parlé.

Lors d'un test du casque Microsoft HoloLens, bien qu'aucune donnée précise n'ait été communiquée, on parlait d'un "champ de vision du casque [qui] serait similaire à celui d'un personne placée à 30 centimètres d'un écran de 15 pouces". Pas fameux quand on pense que cet objet vise à nous immerger complètement. Mais même chez les concurrents, comme le mythique Oculus Rift, on ne dépasse pas les 120 degrés. Seulement, augmenter ce champ de vision de façon plus importante coûterait trèèès cher, dit-on. Ainsi, Microsoft Research cherche à améliorer la chose sans pour autant augmenter le coût du produit qui s'avère déjà très élevé.

Le centre de recherche se focalise ainsi sur le fait que la vision fovéale est la seule zone du champ de vision qui offre le plus de détails en un moment donné. Dans la vidéo qui suit, on verra ainsi une méthode qui permet de simuler un angle de vision plus grand, soit jusqu'à 190 degrés !! Sans changer grand-chose et cela pouvant même s'appliquer à des casques aux configurations un peu justes. Microsoft a utilisé deux casques en prototype, le SparseLightVR (pour la réalité virtuelle) et le SparseLightAR (pour le réalité augmentée). À savoir si la chose sera finalement adaptée sur le HoloLens, c'est vite dit... mais certainement aux prochaines générations.

Merci à Reapper pour l'information !


Source : twitter.com

Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...