[MAJ1] Résultats du second trimestre : succès du cloud, marginalité du mobile

[MAJ1] Résultats du second trimestre : succès du cloud, marginalité du mobile

MAJ1 du 30/01/2017 : Pour compléter ce que nous disions ci-dessous, suite à l'annonce de ces résultats, la capitalisation boursière de l'entreprise a passé le cap des 500 milliards de dollars. Une première depuis dix-sept ans. Plus précisément, nous serions sur 511,4 milliards avec une action se maintenant à 65,5 dollars. Pour comparaison, Google est actuellement à 570 milliards de dollars et Apple à 641 milliards. Avant l'intervention de Satya Nadella, dernier et actuel CEO de Microsoft, la firme plafonnait à 315 milliards de dollars avec une action à 34 dollars. Difficile de ne pas imaginer son impact positif sur l'activité du géant américain !


Microsoft vient de publier de nouveaux résultats financiers (basés sur le second trimestre de 2017, clos fin décembre, l'année financière étant, pour rappel, décalée). Ces derniers sont une nouvelle fois globalement positifs et montrent que la firme de Redmond a eu raison de s'investir à ce point dans l'informatique dématérialisé. Par contre, chute libre pour le mobile, mais qui s'en étonnera ?

Le bénéfice net est en hausse par rapport à la même période l'année précédente : on compte ainsi 5,2 milliards de dollars, contre 5,02 milliards l'année dernière. Le chiffre d'affaires a également augmenté, de 1,2 %, pour atteindre 29,09 milliards de dollars. Les ventes globales seraient supérieures aux estimations/attentes du marché : 26,07 milliards de dollars dans les faits contre 25,3 milliards de dollars en théorie. Catégorie par catégorie, voilà ce que l'on dit :

  • La division Intelligence Cloud (Azure, SQL Server, Windows Server...) aurait augmenté de 8 % pour atteindre 6,9 milliards de dollars. Les estimations misaient au mieux 6,7 milliards... L'offre cloud Azure aurait, à son niveau, vu ses ventes bondir de 93 %. C'est ici la plus grande fierté de l'entreprise.
  • La division More Personnal Computing recule de 5 % pour tomber à 11,8 milliards de dollars. On peut imaginer que le déclin du mobile y contribue avec, selon les données, une baisse de... 81 % par rapport à l'année précédente ! Au niveau de Windows desktop et des ventes de licences aux fabricants, nous serions sur une augmentation de 5 %. En jeu vidéo, la division Xbox a baissé de 3 %. Pour compléter, niveau Surface, on note une baisse de 2%, celant étant dû je l'imagine à la période charnière entre le récent Surface Studio, peu accessible pour la plupart (et il faudrait qu'il soit disponible partout aussi), et les anciennes générations des autres produits Surface !
  • Enfin, on note que la récente acquisition, LinkedIn, aurait contribué aux revenus du groupe à hauteur de 228 millions de dollars. Le réseau social pro aurait été intégré dans la catégorie "Productivity and Business Processes", dans laquelle on retrouve notamment Office 365 ou Skype. Globalement, on parle d'une hausse de 10 % pour cette division pour atteindre 7,38 milliards de dollars. Tout va bien également à ce niveau donc.

Si vous voulez en savoir plus, retrouvez les détails des résultats financiers de Microsoft pour le deuxième trimestre (FY17 Q2).


Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...