Satya Nadella toujours préféré au sein de Microsoft comparé à son prédécesseur ?

Vous le savez, avec l'arrivée de Nadella à la tête de Microsoft Corporation en février 2014, les choses ont bien changé dans l'entreprise. Après avoir été interrogés peu de temps après les premières actions du nouveau PDG, les employés de l'entreprise l'ont été une nouvelle fois. Manifestement, Satya Nadella reste nettement préféré à son prédécesseur (ce qui ne me semble pas vraiment difficile, en fait, hum hum). On attendra tout de même des chiffres un peu plus récents pour voir si la tendance se confirme encore en 2016 par contre.

En avril 2015, soit plus ou moins un an après l'entrée en fonction de monsieur Nadella, je vous parlais de l'ambiance qui régnait alors dans l'entreprise américaine. Forcément, j'évoquais ce naturel vent de fraîcheur et cet enthousiasme estimé de général. Comme je le disais "on sent que Microsoft va de l'avant et innove vraiment". Mais ça c'était une communication propre et vraisemblablement calibrée pour rassurer les utilisateurs, les actionnaires et que sais-je encore. En interne, pourtant, le ressenti des employés allait dans le même sens. On mettait notamment en avant la grande ouverture de Microsoft. Sachez que les employés de Redmond ont a nouveau été interrogés sur la situation il y a peu.

Via le site Business Insider, qui se repose sur des données proposées par Glassdoor et rassemblées par la firme UBS, le taux de satisfaction pour les employées Microsoft était à hauteur de 88 % à la fin 2015. Steve Ballmer, lui, ancien responsable de la marque, n'était qu'à 51 % avant son départ. Fait intéressant : Satya Nadella était également bien positionné si on le compare aux dirigeants d'autres entreprises ! Alors, je vous vois venir "quoi "fin 2015", mais c'est méga vieux votre info !!" : oui, ce n'est pas tout récent, mais cela permet tout de même d'avoir un suivi à ce niveau. Et du coup, on verra si les nombreux plans sociaux (dont le plus récent date de juillet et concerne près de 3000 personnes, pour un total de 12 500 personnes !), pour le pire, et le maintien de sa stratégie, prouvant une certaine cohérence, pour le mieux, auront un impact positif ou négatif au niveau du moral des troupes.

Source : businessinsider.com

Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir

    cron