Trois semaines avec un Lumia 800 : partie 1

J'ai l'honneur de vous présenter aujourd'hui la première partie d'une mini-série intitulée "trois semaines avec un Lumia 800". J'ai été sélectionné pour participer à l'opération "Try & Like It" lancée par Microsoft et Nokia, et dispose donc depuis samedi d'un Nokia Lumia 800 pour moi tout seul !

Le but de cette série : vous apporter mon avis strictement personnel sur ce téléphone, ses qualités, ses défauts, et tout ce qui m'a marqué. Mais aussi parler de vous, utilisateurs, qui ont migré vers Windows Phone ! En avant pour cette première partie, qui retracera mes premiers jours d'utilisation du nouveau né de Nokia :-)

De l'iPhone 3G au Lumia 800

Petite rétrospective de mon vécu Windows Phone. J'ai débuté mon expérience "smartphones" avec un iPhone 3G. Un vétérant, totalement en galère dès que je lancais plus d'une application en même temps. Bref, il était temps d'en changer.
Mon choix s'est tourné vers Windows Phone : un OS qui change toutes nos habitudes et nous promet de découvrir une nouvelle manière d'utiliser notre téléphone. Ca a été le cas, avec mon petit HTC Trophy. Il était assez intéressant de voir comment on pouvait se passer des applications dans l'usage de notre téléphone, là où elles sont mises en avant par les autres systèmes mobiles.

Suite à l'affaire française du changement de TVA sur les forfaits mobiles, j'en ai profité pour m'acheter un nouveau téléphone : un Omnia 7, de Samsung. Là encore, redécouverte quoique nuancée à cause de bugs du téléphone. Mais le magnifique écran AMOLED m'a rapidement conforté dans mon choix.

Enfin, venons-en au sujet de cet article : le Windows Phone de Nokia. Loin de moi l'idée de refaire un test complet du Lumia 800, Gilles s'en est déjà chargé. Je vais simplement décrire mon usage type de ce téléphone, dans ma vie de tous les jours. Un peu prétentieux, certes, mais tellement utile pour se faire un avis :-)

Premières impressions : une micro-SIM qui change, un écran qui dépote !

Je me suis donc rendu dans le cadre du concours "Try & Like It" à l'endroit où le camion nous attendait pour récupérer la bête. Toute première surprise : ce téléphone utilise le format "micro-SIM" ! J'ai donc pu voir, sous mes yeux, ma carte SIM se faire découper pour atteindre le-dit format. Pauvre d'elle...

Une fois le téléphone allumé, grosse fixette sur l'écran. D'une qualité vraiment optimale, probablement grâce à sa petite taille comparément aux autres modèles disponibles : la densité de pixels est suffisament élevée pour que le rendu soit parfait. Pas d'alisaing sur les icônes malgré la technologie AMOLED de l'écran (comparé à mon Omnia).
Le petit effet bombé en haut et en bas rend la prise en main vraiment intéressante. Et pour ceux qui seraient effrayés par ce bombage, n'ayez crainte : il ne concerne pas l'ensemble de l'écran, seulement les extrémités haute et basse.

Enfin, je mets l'accent sur la très bonne idée de Nokia d'offrir la coque en silicone avec le téléphone : elle s'adapte avec brio et classe au design de l'appareil, sans jamais le dénaturer. Même si elle ne protège pas l'écran, elle a au moins le mérite de palier aux mauvaises chutes.


On le voit bien ici, l'écran n'est bombé qu'aux extrémités. Un mal pour un bien : l'ergonomie est parfaite.

Comparatif des performances

Note : Ce comparatif n'engage que moi ! Il a été rédigé suite à plusieurs essais avec deux téléphones sous Windows Phone de même version. Cependant, certains problèmes peuvent être isolés, et peuvent ne pas survenir chez d'autres. Inutile de huler au scandale si je présente ici des soucis que vous ne rencontrez pas, je vous assure qu'ils arrivent chez moi, et qu'ils m'ennuient beaucoup ;-)

Rien de tel qu'un petit comparatif des performances pour vérifier l'intérêt d'un processeur de 1,4 Ghz dans le Lumia, comparé au "malheureux" 1 Ghz de l'Omnia.
En avant en plusieurs étapes !

Fluidité de l'interface

Vous l'aurez remarqué, Windows Phone est un OS vraiment bien optimisé, malgré l'absence de processeurs dernière génération dans les téléphones. C'est donc sans surprise que le Lumia et l'Omnia 7 se retrouvent globalement à égalité au niveau des performances.
A noter cependant que je trouve le délai entre l'appui sur la touche tactile de recherche un peu plus long sur l'Omnia que le téléphone de Nokia. Une simple impression ? En fait, non, mais il ne s'agit là que d'une poignée de centièmes de seconde. Pas de quoi en faire tout un plat.

Au niveau du chargement des pages web, égalité la plus totale ! Sur la version mobile de MonWindowsPhone, en utilisant le même réseau WiFi, les deux téléphones terminent le traitement en même temps. Idem pour le lancement d'applications natives. 
Par contre, le Lumia m'a plusieurs fois fait quelques peurs. Alors que je l'utilise de manière normale, voilà qu'il se fige totalement sur la page, et ne veut plus bouger ! Même en triturant tous les boutons tactiles (qui vibrent), rien à faire. La solution consiste à, soit attendre pour les plus patients, soit à vérouiller puis déverouiller votre téléphone pour reprendre un usage normal. Pas super pratique...

En règle générale cependant, j'ai l'impression que l'écran réagit mieux sur le Lumia que l'Omnia : tout bouge plus vite, de manière plus fluide, là où l'Omnia "accrochait" un peu, sans gravité. Cette sensation est peut-être dûe à la forte densité de pixels sur le petit écran du nouveau-né Nokia.
Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester des jeux un peu gourmands en ressources, ce sera pour la prochaine fois.

On voit donc que la montée en fréquence des processeurs n'est clairement pas utile : un "ancien" téléphone est au même niveau que le dernier né des Windows Phone. Je ne suis personnellement pas pressé de voir arriver des mastodontes de la puissance dans nos appareils (multi-coeurs compris), car qui dit puissance dit aussi baterie draînée plus rapidement... Et la baterie, parlons-en...

Petits bugs en tous genres

Vous l'avez sûrement lu sur le forum ou sur le site, le Lumia 800 subit un problème d'autonomie pour beaucoup d'utilisateurs. J'ai la chance de pouvoir comparer avec deux Windows Phone, sous la même version (Mango 7740). Dans tous les cas, la 3G est activée en permanence, les mêmes comptes mails (3 au total) sont enregistrés, les mêmes réseaux sociaux, etc.
Là où l'Omnia tient encore debout après une intense journée d'utilisation (Spotify, Internet mobile, utilisation d'application, lecture de mails et SMS...), le Lumia est clairement à la traîne. J'ai été plus que surpris de devoir le recharger en pleine journée sur mon ordinateur, après avoir pris l'habitude de ne le mettre en charge que la nuit. Et c'est bien dommage. Affaire à suivre dans le prochain épisode, après plusieurs cycles de charge/décharge...


Spotify rencontre des micro-coupures avec le Lumia que l'Omnia n'avait pas.

Pour faire suite à l'usage de Spotify, je rencontre personnellement de gros problèmes de micro-coupures de la musique avec le Lumia. Les "anciens" de l'OS ont probablement connu cela avec la première version et NoDo, la musique lue par Zune micro-coupait parfois, rendant l'écoute très désagréable. Le même problème se produit aujourd'hui sur mon Lumia, là où il avait disparu grâce à la mise à jour Mango sur l'Omnia.

Autre petit bug présent sur le Lumia et absent de l'Omnia, la tonalité d'attente lors d'un appel. Mais si, vous connaissez : ce long "bip" strident qui indique que le téléphone sonne chez le correspondant. Eh bien, sur le téléphone de Nokia, cette tonalité ne prend absolument pas en compte le volume définit par l'utilisateur, et sonne à plein pot ! C'est d'autant plus flagrant lors du port d'un casque audio (mon oreille gauche me souffle qu'elle s'en souvient encore...).
Bon, le problème n'apparaît pas lors d'une conversation téléphonique, mais je peux vous assurer qu'on à l'air bien idiot le téléphone hurlant à bout de bras, en attendant que notre correspondant décroche :-)

Sinon, c'est du tout bon ! Le niveau sonore du Lumia est très correct, alors que je le trouve bien trop faible (même sur casque) sur l'Omnia. Dans l'interface, la localisation GPS est très rapide aussi, et fonctionne parfaitement bien. D'ailleurs, en parlant de GPS, les petites applications spéciales Nokia sont un vrai must-have : bien que je n'utilise pas Music (la faute à Spotify), j'ai eu l'occasion de tester "Nokia Cartes" et son guidage dans les transports en communs : ça marche bien sur Lille (même si je connais les lignes de métro par coeur maintenant ;-D), et ça peut être pratique pour un touriste. Pour "Nokia Drive", le GPS, ce sera un peu plus tard !

Conclusion de la première semaine

Après ces quelques jours le téléphone en mains, je peux déjà tirer quelques conclusions, pas forcément à l'avantage du téléphone de Nokia. Certains bugs rédhibitoires m'empêchent de profiter à fond des capacités du téléphone ! Son écran reste très attirant, mais le manque d'autonomie pourri totalement l'expérience utilisateur : on doit absolument penser à prendre le chargeur sur soi pour éviter la panne sèche, en cas d'usage intensif.
Cependant, la petite taille du téléphone permet une prise en main absolument parfaite, en plus d'un design tout à fait magnifique - même avec la coque. Rien à redire là dessus.

La semaine prochaine, nous comparerons le Lumia à ses principaux concurents sur le marché : un iPhone 4, et un Samsung Galaxy S2 ! On décortiquera aussi votre avis, avec les réponses au dernier sondage proposé par MonWindowsPhone (sur le changement de mobile Android/iPhone vers WP7).
Alors, à bientôt !

Une question sur Windows phone ?

Vous avez une question sur Windows phone ou avez tout simplement l'envie de discuter avec la communauté MonWindows de Rendez-vous dans nos forums :

Partager cet article

Les articles MonWindows sur votre fil d'actualités Facebook

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir