​Windows 10 ARM : un premier bilan assez négatif pour l’émulation x86

Alors que les premiers PC équipés de processeur ARM arrivent sur Windows 10, les premiers retours ne semblent pas très rassurants. En effet, les critiques sur les performances fusent, notamment en ce qui concerne l’utilisation des programmes x86 que les processeurs ARM parviennent à faire fonctionner grâce à l’émulation.

Windows 10 ARM est un projet très audacieux. Conçu par Microsoft et son partenaire Qualcomm, il consiste à rassembler les avantages d’un appareil mobile (autonomie, connectivité permanente) avec le monde du PC (utilisation des programmes de type bureau basés sur x86). Le défi est de taille pour les deux firmes, et plusieurs constructeurs jouent déjà le jeu puisque les premières machines équipées de processeur ARM sous Windows 10 arrivent. TheVerge a pu tester l’ASUS NovaGo dans sa configuration la plus élevée, et nous livre un bilan peu rassurant sur ce dernier…

Faibles performances des applications x86

Les performances de la machine semblent être mitigées en ce qui concerne l’utilisation d’applications x86. Le site américain a testé Photoshop qui s’est correctement exécuté, mais de manière peu fluide. Le problème est également présent pour d’autres applications pourtant plus légères comme le navigateur Chrome : « Il est possible de télécharger le navigateur Chrome sur Windows 10 ARM, mais vous n’en voudrez probablement pas. Les performances sont plutôt mauvaises avec des temps de chargement très longs, un défilement saccadé et un temps de basculement élevé entre les onglets. »

Autonomie limitée

Avec une autonomie annoncée de 22h, TheVerge indique que l’appareil s’est éteint au bout de 11h. Leur utilisation était variée et le site américain a testé de nombreuses applications bureau. Il semble donc que l’émulation x86 consomme énormément de ressources et réduit donc considérablement l’autonomie. En utilisant des applications conçues nativement pour ARM, on imagine donc une meilleure autonomie.

Des problèmes de compatibilité

Laptop Magazine a pu tester en plus de l’ASUS NovaGo le HP Envy x2 et nous livre un ressenti assez similaire à TheVerge. Selon le magazine, plusieurs programmes ne pouvaient pas s’exécuter, notamment Open VPN à cause d’une erreur de pilote. Adobe Photoshop Elements ne fonctionnait pas du tout, mais cela semble logique puisqu’il s’agit d’un programme en 64 bits. L’émulation x86 des processeurs ARM ne fonctionne qu’avec des programmes 32 bits.

Relativisons un peu…

Même si tout ceci nous fait un peu penser au fiasco Windows RT, rappelons tout de même que les deux machines citées dans cet article sont équipées d’un processeur Snapdragon 835. Son successeur, le Snapdragon 845, a déjà été annoncé et devrait équiper les machines futures. On espère donc de meilleures performances et des retours plus positifs d’autant plus qu’il s’agit de la première génération de processeur ARM faisant tourner Windows 10.

En ce qui concerne l’utilisation des applications universelles, le bilan est beaucoup plus positif puisque les testeurs se sont montrés satisfaits. Même chose pour le temps de sortie de veille et la connectivité permanente de l’appareil qui permet de recevoir des notifications, même en veille, à la manière d’un smartphone. J’espère pouvoir vous livrer mon propre bilan en testant un de ces appareils lorsqu’ils seront disponibles chez nous. 

Une question sur Windows 10 ?

Vous avez une question sur Windows 10 ou avez tout simplement l'envie de discuter avec la communauté MonWindows de Rendez-vous dans nos forums :

Source : theverge.com

Partager cet article

Les articles MonWindows sur votre fil d'actualités Facebook

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir