Windows Phone/Windows 10 Mobile : s'y investir n'est pas jugé comme un risque

Windows Phone/Windows 10 Mobile : s'y investir n'est pas jugé comme un risque

Selon Microsoft, bien sûr. L'entreprise américaine a envoyé un nouveau mail, cette fois à destination des différents partenaires commerciaux de l'entreprise. On y découvre de nouvelles choses intéressantes, mais, sachez que l'idée de ce nouveau message sera de rassurer, si c'est encore possible, en disant qu'investir dans Windows Phone "n'est pas un risque" ! On y croit ? Moui.

Dans ce document, on peut lire plusieurs choses. Notamment que Microsoft compte désormais se focaliser sur les "marchés de base". C'est-à-dire ? On parle des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France, de l'Allemagne, de la Pologne, de l'Australie et une partie de l'Europe occidentale avec l'Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, l'Irlande, l'Italie, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l'Espagne, la Suède ou encore la Suisse. Certains marchés seront donc délaissés comme l'Inde ou le Brésil... la seule façon d'en profiter là-bas sera de se reposer uniquement sur les partenaires de Microsoft.

457253-hands-on-windows-10-for-phones
Malgré le retrait temporaire de Microsoft en tant que concepteur de smartphone sous Windows 10 Mobile, on estime qu'il n'y a pas de risque d'investir à nouveau. Vraiment ?

Le fait de se recentrer sur des pays "riches" donnerait du sens au projet "Surface Phone" qui, même pour son modèle le plus modeste, ne devrait pas être accessible pour tous. Mais du coup, comment Microsoft tente-t-il de convaincre (à nouveau) ses partenaires commerciaux ? C'est ce que c'est à eux, finalement, que revient aujourd'hui de venir épater la galerie, mais surtout, de prendre des risques pour faire vivre Windows 10 Mobile au long de cette année 2016. Un risque ? Pour Microsoft, il n'y en a pas. "Nous tenons à vous assurer qu'investir dans Windows Phone n'est pas un risque. La mobilité de l'expérience Windows 10 reste au cœur de notre ambition." explique-t-on. En outre, on rappelle le support technique des Lumia actuels et on assure un partenariat maintenu avec des partenaires comme HP, Acer, Alcatel, VAIO ou Trinity.

closer
Si le très bon HP Elite x3 a redonné de l'espoir... auront-nous vraiment d'autres outsiders sous Windows Phone pour cette année 2016 ?

Si Surface Phone n'est jamais clairement identifié dans la récente communication de Microsoft, on parle encore ici "de nouveaux grands terminaux". Et, on rajoute, que Windows 10 serait toujours adapté sur de petits écrans dans le futur. Je répéterai ici que Microsoft a décidé d'arrêter les frais concernant la marque Lumia. Pour réagir à certaines de vos interrogations : même si la marque n'est pas supprimée, pourquoi relancer des produits estampillés Lumia à l'avenir avec une image désormais si négative ? Ainsi, avec la bonne presse dont bénéficie Surface, je ne vois pas pourquoi on devrait douter de cette orientation qui fut, il est vrai, pendant longtemps, un simple fantasme. Bon, en s'appuyant sur ce message plein de bonne volonté, je reste quand même vraiment dubitatif. À mon sens, Microsoft va devoir faire des pieds et des mains pour changer la donne... Et si, ici, je parle surtout des marques partenaires, je vous invite à retrouver le sujet de mon camarade Arnaud qui mettait surtout l'accent sur LA problématique : le manque d'applis et le manque d'investissement des développeurs mais aussi sur la lassitude des utilisateurs.

Merci à tous pour l'information !

Dans le forum

Envie de discuter avec la communauté MonWindows de Windows phone ? Rendez-vous dans nos forums.

Source : windowscentral.com

Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...