Microsoft compte améliorer les mises à jour de pilotes (drivers) avec Windows 10

Microsoft compte améliorer les mises à jour de pilotes (drivers) avec Windows 10

Même si les mises à jour de Windows 10 sont loin d’être parfaites, les problèmes d’incompatibilité n’incombent pas toujours à Microsoft. Elles peuvent parfois être causées par des logiciels extérieurs… et notamment des pilotes déployés par les OEM alors qu’une mise à jour de Windows 10 commence son déploiement. La firme a semble-t-il trouvé une moyen de diminuer le nombre d’erreurs critiques.

Des BSOD causés bien souvent par des pilotes incompatibles

Ahhh, quelle joyeuseté de découvrir un écran bleu juste après avoir installé une mise à jour de Windows 10 ! Même si cette situation est moins courante qu'auparavant, elle reste quand même encore possible et en général, les injures fusent à l'encontre de Microsoft. Pourtant, ce n'est pas toujours la faute de l'affreux géant...

Le nombre de configurations matérielles et logicielles différentes exécutant Windows 10 se compte par millions. Dans ce contexte, il n’est pas possible pour la firme de tester si une mise à jour est compatible ou non avec toutes les configurations. De nombreux tests sont bien entendu effectués avant le déploiement d’une mise à jour, mais il arrive parfois que certaines incompatibilités passent tout de même à travers les mailles du filet.

Ce qui cause principalement des problèmes suite à l’installation d’une mise à jour de Windows 10, c’est une incompatibilité avec un pilote matériel. Il arrive en effet que les OEM poussent des pilotes incompatibles avec une nouvelle version du système auprès des utilisateurs via leur logiciel de mise à jour, ou que les utilisateurs installent par eux-mêmes des drivers qui présentent certaines incompatibilités avec une mise à jour de Windows 10. Ces deux cas de figure sont ceux qui provoquent le plus de problèmes suite à l’installation d’une mise à jour de Windows 10, et notamment les fameux BSOD.

Les OEM pourront bloquer une mise à jour de Windows 10

Un document de support interne de Microsoft a révélé comment Microsoft souhaite s’y prendre pour éviter que de mauvais drivers soient installés sur votre machine. Actuellement, Microsoft bloque les mises à jour lorsqu’un problème de compatibilité est décelé sur un certain nombre de PC puisque le déploiement fonctionne par vagues. Il en informe ensuite ses partenaires OEM afin qu’ils puissent développer un correctif. Malheureusement, ce système n’est pas infaillible puisque bon nombre d’utilisateurs peuvent avoir été impactés par ces problèmes d’incompatibilité avant le blocage.

Dans le futur, les partenaires OEM (Asus, Dell, etc) pourront eux-même bloquer une mise à jour sur certains appareils s’ils constatent un problème de compatibilité avec une nouvelle mise à jour de Windows 10. Si le blocage est activé, l’installation d’une mise à jour de Windows 10 ne sera pas proposé sur tous les appareils disposant d'une configuration similaire durant une certaine durée, le temps que les partenaires puissent résoudre ces problèmes. Comme l’indique le document, classé NDA, mais accessible au grand public :

« Afin de garantir aux utilisateurs finaux une bonne expérience après la mise à jour, lorsqu'un pilote présente une incompatibilité connue avec une mise à jour des fonctionnalités, les partenaires peuvent demander un bloc d'offre WU temporaire (~ 30 à 60 jours) afin que Windows Update n'offre pas la mise à jour des fonctionnalités pour les appareils exécutant une version de pilote avec une incompatibilité connue. Le bloc d'offre sera supprimé une fois qu'un partenaire aura publié un pilote mis à jour (en tant qu'automatique et / ou dynamique) via le portail Hardware Dev Center »

Plus de mise à jour de pilotes durant le Patch Tuesday ou la sortie d’une nouvelle version de Windows 10

La firme compte également prendre une autre mesure pour éviter ces problèmes d’incompatibilité. Ainsi, les OEM qui souhaitent publier une mise à jour de pilotes par le biais de Windows Update ne pourront plus le faire :  

  • le jour du Patch Tuesday, ainsi que le jour précédent et le jour suivant (mise à jour cumulative qui a lieu chaque second mardi du mois)
  • deux jours avant et deux jours après la date de déploiement d’une mise à jour de fonctionnalité (nouvelle version de Windows 10)

Espérons que ces mesures puissent permettre à Microsoft de diminuer le nombre de problèmes liés à l’installation de pilotes.

Dans le forum

Envie de discuter avec la communauté MonWindows de Windows 10 ? Rendez-vous dans nos forums.

Via : ghacks.net

Partager cet article

Comparer les prix

Microsoft Store 1479.00 € Surface Pro 6 Voir l'offre
Microsoft Store 7.00 € Microsoft Office Voir l'offre
Microsoft Store 145.00 € Windows 10 Voir l'offre

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...