L’iPad fête ses 10 ans et a aussi été « une révolution » pour Microsoft

L’iPad vient de fêter ses 10 ans et inutile de vous dire que cette petite tablette « magique et révolutionnaire » a complètement bousculé le monde informatique. Un ancien responsable de Microsoft nous explique comment la petite tablette a totalement créé la surprise au sein de son entreprise.

Microsoft s'attendait à la sortie d'un Mac tactile

Lorsque j’ai commencé le site 2010, Steven Sinofsky était l’une des personnalités que je suivais le plus chez Microsoft puisqu’il était le responsable des produits Windows, Office et Windows Live. C'est également à lui que l'on doit la présentation de Windows 8 et la sortie de la première Surface. Aujourd’hui, on entend plus beaucoup parler de lui, et pour cause : il ne travaille plus chez Microsoft. L’homme a en effet quitté brusquement ses fonctions fin 2012 prétextant une « lutte de pouvoir et des frictions internes », mais ce n’est pas pour autant qu’il ne pense plus à son ancienne société. Dans une série de tweets, l’ancien responsable a expliqué comment la sortie de l’iPad a impacté les équipes chez Microsoft et a totalement surpris la firme.

ipad

L'iPad a mis fin à l'ère des Netbooks

Petit retour en 2010 pour vous expliquer le contexte de l’époque : les tablettes Windows existaient déjà depuis des années mais restaient un produit de niche, encombrantes et pas bon marché. Microsoft prônait plutôt les Netbooks, de petits PC portables tactiles peu puissants mais facile à emporter et disposant d’une bonne autonomie. Si vous en avez eu un, vous n’êtes pas sans savoir que leur faible puissance nous donnait plutôt l’envie de les jeter par la fenêtre tant ils mettaient du temps à s’allumer et à exécuter la moindre petite tâche. 

Bref, l’expérience n’était pas top, et ce n’est pas pour rien que l’iPad a autant séduit les particuliers lors de sa présentation : une interface claire et ergonomique, un produit abordable et facile à emporter partout. En sortant son iPad, Apple a en quelques sortes révolutionné un secteur comme il l’avait fait quelques années plus tôt avec l’iPhone… alors que Windows Mobile existait pourtant bien avant lui. L'iPad était le nouveau chaînon manquant entre le smartphone et le laptop.

ipad-1-steve-jobs-2

Windows 8 ne serait pas la réponse de Microsoft a l'iPad

Comme l’explique Sinofsky sur Twitter, Microsoft s’attendait plutôt à cette époque à ce qu’Apple lance un Mac tactile comme réponse aux Netbooks sous Windows. La surprise fut générale lors de la présentation de l’iPad et Microsoft a immédiatement compris comment la petite tablette allait directement menacer les Netbooks sous Windows, notamment grâce à sa simplicité et son usage entièrement tactile rendu possible grâce à iOS. Deux ans après la sortie de l’iPad, Microsoft dévoile ainsi son nouveau système d'exploitation, mais chose étonnante : « Windows 8 n’est pas une réaction à l’iPad » selon l’ex-directeur. « Cela aurait été injustement perçu comme tel en raison de son timing de sortie ». 

J’ai tout de même difficile à croire à ses explications, mais laissons-lui le bénéfice du doute. Quoiqu’il en soit, l’interface de Windows 8 bien trop orientée pour le tactile a énormément fait débat lors de sa sortie, et je pense que l’on peut même parler d'un échec aujourd’hui. Cependant, l’ancien système d’exploitation aura au moins apporté des bases à Windows 10 qui réconcilie les utilisateurs « classiques » de PC tout en offrant un meilleur contrôle tactile. 

sinofsky

L'iPad a démocratisé l'usage de la tablette, mais n'a pas remplacé le PC portable

Quelques années plus tard, force est de constater que les prédictions de Steve Jobs n'étaient pas tout à fait exactes : l'iPad n'a pas remplacé complètement les PC portables, mais a su tout de même démocratiser une nouvelle catégorie de produit : la tablette. En termes de volumes, certains analystes estiment qu’il se serait vendu 19 millions d’iPad en 2019 sur 134 millions de tablettes (toutes marques confondues). En ce qui concerne les PC portables, on parle pour l’an dernier de plus de 166 millions de produits expédiés. 

La part de l’iPad est donc assez marginale aujourd'hui, mais grâce à lui, le monde des tablettes a pris son essor notamment chez les particuliers. Dans le monde de l’entreprise par contre, le PC portable reste le principal outil de travail puisqu’il reste bien plus productif pour effectuer ce type de tâche. Néanmoins, les appareils hybrides comme la Surface Pro viennent encore ajouter une possibilité en plus pour améliorer la productivité des utilisateurs tout en leur permettant une utilisation tactile bien plus aisée. On se demande aujourd'hui quelle sera la prochaine révolution informatique. Passera-t-elle par des appareils pliables comme le Surface Duo qui apporte cette fois-ci le chaînon manquant entre smartphone et tablette ? Rendez-vous dans quelques années pour le verdict...

Partager cet article

Les articles MonWindows sur votre fil d'actualités Facebook

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir