« Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 » ! Pourquoi ? Que faire ?

Si vous avez utilisé l’outil de Microsoft pour vérifier la compatibilité avec Windows 11, vous avez peut-être rencontré l’erreur « Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 ». Sera-t-il quand même possible d’installer Windows 11 sur votre PC malgré cet avertissement ? Faisons le point !

Trop peu de PC pris en charge par Windows 11 ?

Windows 11 sera offert en tant que mise à jour gratuite pour les PC sous Windows 10, mais encore faut-il qu’ils soient pris en charge par le nouveau système d’exploitation ! Si vous avez vérifié la compatibilité de votre PC avec Windows 11 grâce à l’outil mis à disposition par Microsoft, vous avez de fortes chances de rencontrer le message « Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 ». En effet, pratiquement tous les PC antérieurs à 2017 ne sont officiellement pas pris en charge… et beaucoup accusent Microsoft de créer de l’obsolescence logicielle. De plus, le fait que de nombreux appareils Surface, même encore vendus sur le Microsoft Store à un prix dépassant les 4000€ sont exclus de Windows 11 si on en croit l’outil est un non-sens ! Problème de communication ou erreur stratégique ? Prions pour que cela soit la première option !

pc-health-check

TPM 2.0 et Secure Boot UEFI peuvent s'activer dans le BIOS... mais cela ne suffit pas toujours !

Comme vous l’avez peut-être lu dans mon précédent article, Microsoft impose la prise en charge de l’UEFI Secure Boot et de TPM 2.0 pour Windows 11. Sans entrer dans un jargon trop technique, cette puce intégrée à la carte mère, dans d’autres éléments matériels ou plus récemment dans le processeur permet notamment de stocker des clés de chiffrement du système d’exploitation. Celles-ci ne peuvent donc pas être falsifiées par un logiciel malveillant contrairement à une clé stockée directement sur le disque dur. C’est donc une protection supplémentaire et un très bon choix pour Microsoft d’avoir imposé cette puce aux constructeurs dès 2016… même si celle-ci n’est pas toujours activée par défaut sur les PC livrés avec Windows 10.

Depuis 2013 pourtant, Intel et par la suite AMD ont commencé à intégrer la technologie TPM. Chez Intel, elle s’appelle PTT (Platform Trust Technology) et chez AMD elle se nomme PSP fTPM (firmware Trusted Platform Module). Généralement désactivée par défaut dans le BIOS sur les PC de cette génération, il suffirait donc de l’activer en plus de l’UEFI pour profiter de Windows 11… Malheureusement, ce n’est pas si simple ! De mon côté par exemple, je dois installer un module TPM sur la carte mère de mon PC fixe avant de pouvoir activer celui-ci dans le BIOS. Il s’agit d’une petite carte électronique coûtant une vingtaine d’euros que l’on peut trouver assez facilement sur le Web (attention à la compatibilité). Je me suis donc empressé d’en commander une peu après l’annonce de Windows 11. Mauvaise surprise finalement puisqu’elle ne servira à rien, ou du moins pas à entrer dans les critères de Microsoft concernant le support de Windows 11.  

71yayUQ7pWL.-AC-SL1415-

Les processeurs Intel de 8ème génération ou supérieur officiellement supportés

En effet, étonnamment, Microsoft a publié une liste de processeurs prenant en charge Windows 11. Pour Intel, elle débute avec les processeurs Intel Core de 8ème génération. Pas de bol puisque mon i7-6700 semble déjà trop vieux pour Microsoft et Intel pour pouvoir supporter le nouveau système d’exploitation. Vous trouverez la liste complète des processeurs Intel, AMD ou ARM en fouillant sur cette page du site de support de Microsoft. 

Est-ce pour autant que les PC n’ayant pas ces prérequis seront exclus de la mise à jour vers Windows 11 ? Les choses ne sont pas claires pour l’instant et Microsoft devrait les clarifier dans un article sur le blog officiel cette semaine que je ne manquerai pas de vous partager. Quoiqu’il en soit, il est déjà certain que les Insiders ayant rejoint le programme avant le 24 juin pourront mettre à jour leur PC, même si celui-ci ne répond pas aux exigences minimales. J’espère donc que la firme fera preuve de souplesse en permettant à un plus large public d’obtenir la mise à jour, par exemple via l’outil de mise à niveau avec un petit avertissement pour les PC officiellement non supportés. 

WhyNotWin11 pour des informations détaillées sur les incompatibilités

J'en profite pour vous parler de l'utilitaire non officiel "WhyNotWin11" qui indique, en détails, pourquoi votre PC ne supporte pas Windows 11. Il est à télécharger sur GitHub gratuitement. Un message d'avertissement risque de s'afficher quand vous souhaiterez l'installer.

whynotw11

Une question sur Windows 10 ?

Vous avez une question sur Windows 10 ou avez tout simplement l'envie de discuter avec la communauté MonWindows de Rendez-vous dans nos forums :

Cet article contient des liens affiliés à côté desquels est apposée l'icône ou la mention "Offre". Si vous achetez un produit à partir de cet article, vous ne le paierez pas plus cher, mais vous nous permettrez de dégager une petite commission qui couvrira les frais de tenue du site.

Partager cet article

Les articles MonWindows sur votre fil d'actualités Facebook

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir