Les problèmes entre le gouvernement Trump et Huawei sont encore loin d’être terminés. Même si les signaux sont un peu plus positifs ces derniers semaines au vu de la prolongation du sursis, l’interdiction pour la firme chinoise de commercer avec des entreprises américaines n’est pas levée. La firme se doit d’aller de l’avant, et on vient d’apprendre que ses prochains ordinateurs portables seront équipés de Linux à la place de Windows 10.

La guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et la Chine est encore loin d’être terminée. Huawei est probablement la firme qui en fait le plus les frais puisqu’elle ne peut plus se fournir auprès d’entreprises américaines, autant pour des composants informatiques que pour les logiciels embarqués. Ainsi : interdiction pour Huawei d’équiper ses nouveaux smartphones avec Android (avec les services Google)… et interdiction également d’équiper ses nouveaux PC de Windows 10.  Pour les PC, le problème est encore plus important puisque Huawei ne peut pas se fournir en processeurs x86. En effet, les deux firmes qui les commercialisent sont Intel et AMD, toutes deux américaines.

Huawei se doit donc de trouver des solutions pour répondre à la demande de ses utilisateurs. Côté smartphone, l’entreprise chinoise a déjà annoncé remplacer Android par Harmony OS. Il s’agit d’un système d’exploitation mobile dérivé d’Android développé en interne, qui n’intègre pas les services Google bien entendu. Côté PC, on apprend aujourd’hui que Huawei a commencé à commercialiser en Chine des PC portables de la série MateBook équipés de Linux. Pour les connaisseurs, il s’agit de la distribution Deepin, une branche chinoise de Debian réputée pour la beauté de son interface.

Pour Huawei, c’est une bonne affaire puisque cette distribution existait déjà. De plus, elle est complètement open-source et parfaitement opérationnelle. C’est en revanche un coup dur pour Microsoft qui ne se cache d’ailleurs pas de défendre Huawei. Pour rappel, le directeur juridique de Microsoft expliquait il y a peu que cette décision du gouvernement Trump était totalement infondée. D’autres responsables d’entreprises technologiques ont également tenu des propos similaires.

Il y a fort à parier que les nouveaux PC et smartphones Huawei ne seront pas commercialisés chez nous tant nous dépendons des services de Microsoft ou de Google. Pour rappel, si vous êtes l’heureux possesseur d’un produit Huawei (ou Honor), pas d’inquiétude puisque vous continuerez à recevoir les mises à jour d’Android ou de Windows 10. 

Dans le forum

Envie de discuter avec la communauté MonWindows de Windows 10 ou Android ? Rendez-vous dans nos forums.

Source : betanews.com

Partager cet article

Comparer les prix

Microsoft Store 1479.00 € Surface Pro 6 Voir l'offre
Microsoft Store 7.00 € Microsoft Office Voir l'offre
Microsoft Store 145.00 € Windows 10 Voir l'offre

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...