J'ai testé le Samsung 960 EVO : mon retour sur ce SSD performant mais assez cher

J'ai testé le Samsung 960 EVO : mon retour sur ce SSD performant mais assez cher

Cette année, Père Noël m’a apporté un joli cadeau qui me faisait de l’œil depuis son annonce : le Samsung 960 EVO, un nouveau SSD NVMe qui promet des débits théoriques ahurissants : 3,2 Go/s en lecture, et 1,8 Go/s en écriture. Il a été annoncé en septembre dernier avec son grand frère, le 960 Pro. Mon Samsung 840 avec ses 120 Go d’espace me limitant trop dans mon utilisation quotidienne, j’ai donc passé commande à l’homme barbu. Malheureusement, il n’a pas été aussi généreux que je l’aurais voulu, puisqu’il m’a laissé une facture de 270€ pour la version 500 Go. Après ces quelques semaines d’utilisation, j’ai donc eu envie de vous faire un petit retour sur ce SSD. Malgré des performances en théorie hallucinante, le prix au giga est largement plus élevé que pour les modèles plus "classiques". Alors, bon au mauvais investissement ?

Socket M.2. : attention à la compatibilité !

Contrairement aux SSD classiques branchés à la carte mère grâce à un câble SATA, le Samsung 960 Evo reprend le format M.2. (2280). Il est connecté directement sur la carte mère en PCI Express sur le port correspondant. Comme c’était la première fois que je voyais ce format, j’ai été assez surpris par la taille du SSD : grosso-modo celle d’une demi barrette de RAM. C’est tout de même une sacrée différence de gabarit en comparaison aux SSD classiques. De plus, aucun câble disgracieux supplémentaire ne prend place dans la tour puisque le SSD vient se greffer directement à la carte mère sur le port M.2., à laquelle il est fixé au moyen d’une petite vis.

samsung-960-evo-2

samsung-960-evo-3

samsung-960-evo

Avant de l’acheter, attention donc à bien vérifier votre matériel puisque bon nombre de cartes mères ne disposent pas de la gestion du PCI Express (3.0) sur port M.2. J’ai pour ma part une Asus Z170 Pro Gaming et je vous avoue que j’ai vérifié à plusieurs reprises la compatibilité. Le protocole NVMe n’était absolument pas mentionné dans le manuel d’utilisation ou sur le site du constructeur, mais ouf, l’ensemble est bien compatible. J’ai par contre mis à jour le BIOS de ma carte mère pour éviter les problèmes.

250Go, 500Go, ou 1 To : quelle capacité choisir ?

Le Samsung 960 Evo existe en différentes capacités, de 250Go à 1To. Son grand frère, le 960 Pro offre quant à lui un stockage de 500 Go à 2 To. La capacité à choisir dépend forcément de vos besoins. J’ai jugé que 500 Go était le meilleur compromis pour mon utilisation, puisque j’ai pris l’habitude d’installer mes applications courantes sur le SSD et de stocker les données sur un disque dur de plus grande capacité.

Je te vois déjà venir avec tes grands souliers « Oui mais ton Samsung 840 avec ses 120 Go était suffisant puisque Windows ne prend que 20 Go !? ». Alors, je te conseille d’installer Visual Studio, la suite Office, quelques jeux Steam, et on en reparle. 250 Go aurait peut-être été suffisant, mais j’ai peur de me sentir à l’étroit donc tant pis, on casse la tirelire.

Voici les caractéristiques complètes des deux SSD :

Samsung 960 Evo

  • 250 Go : 3,2 Go/s et 330 000 IOPS en lecture, 1,5 Go/s et 300 000 IOPS en écriture, endurance de 100 To, cache de 512 Mo
  • 500 Go : 3,2 Go/s et 330 000 IOPS en lecture, 1,8 Go/s et 330 000 IOPS en écriture, endurance de 200 To, cache de 512 Mo
  • 1 To : 3,2 Go/s et 380 000 IOPS en lecture, 1,9 Go/s et 360 000 IOPS en écriture, endurance de 400 To, cache de 1 Go

Samsung 960 Pro

  • 500 Go : 3,5 Go/s et 330 000 IOPS en lecture, 2,1 Go/s et 330 000 IOPS en écriture, endurance de 400 To, cache de 512 Mo
  • 1 To : 3,5 Go/s et 440 000 IOPS en lecture, 2,1 Go/s et 360 000 IOPS en écriture, endurance de 800 To, cache de 1 Go
  • 2 To : 3,5 Go/s et 440 000 IOPS en lecture, 2,1 Go/s et 360 000 IOPS en écriture, endurance de 1200 To, cache de 2 Go

Pourquoi avoir choisi le Samsung 960 Evo et pas le Pro ?

Bon, déjà, je ne m’appelle pas Crésus, et cela entre en compte puisque les deux SSD ne sont pas vendus au même prix, j’y reviendrai. Cependant, j’ai tout de même pris le temps de les comparer et de m’intéresser à leurs caractéristiques. Entre la version Evo et la version Pro, il existe une différence fondamentale en plus d’une petite variation de débits : le type de mémoire.

Le Samsung 960 Evo utilise une mémoire de type V-Nand TLC tandis que le 960 Pro une mémoire V-Nand MLC. Je ne vais pas entrer dans les détails, mais sachez que la mémoire TLC permet de stocker 3 bits sur chaque cellule, contre 2 pour la MLC. Si vous prêtez attention aux caractéristiques ci-dessus, vous pourrez constater que l’endurance pour la version 500 Go du 960 Evo est de 200 To contre 400 To pour le 960 Pro. Cela veut dire que la mémoire a une durée de vie théoriquement deux fois supérieure... mais un calcul s’impose ! Si l’endurance est de 200 To, cela équivaut à peu près à 30 Go de lecture / écriture par jour pendant 10 ans. Sachez qu’un utilisateur écrit en moyenne 5 Go par jour. Vous l’aurez compris, ce critère importe peu finalement, en tout cas pour mon utilisation raisonnable.

Le clonage du disque système

Une fois mon nouveau jouet connecté à la machine, il fallait forcément transférer toutes les données de l'ancien SSD au nouveau. Il n'est pas possible de faire une copie par simple copier-coller d'un disque système, autrement dit celui sur lequel est installé Windows 10. Après quelques recherches, j’ai trouvé un petit logiciel gratuit pour effectuer la copie intégrale. Celui-ci se nomme HDClone, et est disponible en plusieurs versions dont une gratuite. Celle-ci permet sans problème de copier un disque système (avec Windows 10), même si le temps de copie est relativement long par rapport à la version payante. Je ne vais pas détailler le processus, mais je peux faire un tutoriel plus tard si cela vous intéresse.

hd-clone

Un PC quatre fois plus rapide grâce à ce SSD ? Non !

3,2 Go par seconde en lecture, et 1,8 Go par seconde en écriture… c’est tout simplement dément non ? Quand on regarde les autres SSD du marché de type SATA, ils culminent en général à 500Mo/s pour la lecture et l’écriture. Si Samsung arrive à proposer de tels débits sur ce SSD, c’est grâce à un système de cache intelligent. Je ne m'étalerai pas sur la technologie, mais sachez simplement qu’une utilisation soutenue du SSD peut amener le SSD à écrire hors cache, ce qui fait redescendre les débits aux alentours de 600Mo/s pour la version 500Go du Samsung 960 Evo (et 1,2Go/s pour la version 1To). Cependant, le cache sera utilisé la majeure partie du temps donc pas d'inquiétudes.

Cela voudrait-il dire que votre PC sera trois à quatre fois plus rapide ? Non… ce n’est pas si simple. Déjà la vitesse du PC n’est pas déterminée uniquement par le SSD. D’autres composants entrent en compte, notamment le processeur et la mémoire vive (RAM), mais là, je ne vous apprends rien. Là où le SSD excellera, c’est tout d’abord dans les Benchmarks où il atomisera la majorité des autres SSD du marché,… Cependant, et vous serez probablement d’accord avec moi, à part jouer avec vos potes à "qui a la plus grosse", ça n’a pas vraiment d’utilité. Voici tout de même une capture d’écran du logiciel CrystalDiskMark 5 pour vous montrer les capacités du disque.

samsung-960-evo-crystalmark

Maintenant, qu'en est-il en utilisation ? Eh bien, ne vous attendez pas à voir de grosses différences avec un SSD classique. Oui, Windows chargera encore plus rapidement ; Oui, le temps de chargement sera plus court pour les logiciels professionnels lourds comme ceux de la suite Adobe ou AutoCAD ; Oui, le chargement des jeux gourmands se fera plus rapidement et vous fera facilement gagner quelques secondes, ce qui vous permettra parfois d'être le premier connecté sur une carte multijoueurs. Cependant, la question que vous devez vous poser est : cela mérite-t-il un tel investissement ? Vous êtes seul à décider.

Pour ma part, si c’était à refaire, je pense que j'aurais peut-être dû me diriger vers le Samsung 850 Evo d’une capacité de 500 Go. Le disque est proposé en format SATA habituel, mais également au format M.2. Il a certes des débits plus faibles, aux alentours de 500 Mo/s en lecture et écriture. Cependant, la note est bien moins salée puisqu'il est disponible à moins de 200€ sur Amazon , Materiel.net ou LDLC, soit pratiquement 70€ de moins que le 960 Evo. C'est donc pour moi un bien meilleur rapport qualité-prix, bien que je ne remette pas en cause la qualité du 960 Evo.

ssd-comparatif-960-evo-850-evo

Où acheter le Samsung 960 Evo et à quel prix ?

Le Samsung 960 Evo part comme des petits pains au point qu'il était pratiquement impossible de le trouver en stock pendant les fêtes. En ce moment, je vois qu'il y a toujours un délai de réapprovisionnement chez certains commerçants mais voici quelques sites sur lesquels il est en stock ou disponible dans un délai raisonnable. Voici respectivement les prix pour les versions 250 Go, 500 Go et 1To chez trois e-marchands.

Pour le Samsung 960 Pro, comptez 359€ pour la version 500 Go, 679€ pour la version 1 To et 1399€ pour la version 2To. C’est tout simplement hors de prix même si c’est probablement l’une des références du marché.

J'espère que ce petit test qui sort de nos contenus habituels vous aura plu. Si vous avez des questions, remarques ou autres, rendez-vous dans les commentaires ;-)


Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...