Microsoft commente l’arrivée de Google sur le marché du cloud gaming avec Stadia

Microsoft commente l’arrivée de Google sur le marché du cloud gaming avec Stadia

L’avenir du jeu vidéo semble passer par le cloud gaming si l’on en croit les géants technologiques.  Microsoft avait déjà annoncé le développement de son propre service baptisé xCloud. Hier, c’est un nouvel acteur et pas des moindres qui a annoncé son arrivée dans le secteur : Google. Oui, le géant de la recherche qui ne propose pourtant pas de console actuellement arrivera également dans le monde du jeu vidéo cette année. Microsoft se dit impressionné, mais non surpris.

Google a donc annoncé hier son arrivée sur le marché du cloud gaming grâce au lancement d’une nouvelle plateforme baptisée Stadia. En quelques mots, elle permettra aux joueurs de jouer à des jeux vidéo puissants tant sur ordinateur que sur tablette, smartphone voire même smart TV grâce à la puissance du cloud offerte par les serveurs de Google. Le seul impératif : disposer d’une connexion à haut débit. La firme n’a pas encore livré de nombreuses précisions sur ce service mais promet une sortie pour 2019.

Phil Spencer, responsable de la division Xbox, a commenté cette annonce dans une note interne envoyée aux équipes de Microsoft. Le directeur promet de belles annonces lors du salon E3, qui, pour rappel, se tiendra en juin prochain. Il se dit également impressionné par certaines démos de Google, mais non surpris. Voici la note complète qu’a pu récupérer le site Thurrott : 

Nous venons juste de terminer de regarder l'annonce de Stadia par Google. Leur annonce est une confirmation du chemin sur lequel nous nous sommes engagés il y a deux ans.

Aujourd'hui, nous avons vu un grand concurrent technologique entrer sur le marché des jeux et définir les ingrédients nécessaires au succès en tant que contenu, communauté et cloud. Cette annonce ne comportait pas de grande surprise, même si j'ai été impressionné par leur utilisation de YouTube, de Google Assistant et par le nouveau contrôleur WiFi.

Mais je veux en revenir à nous. Nous avons fait un très gros travail pour en être à la position où nous en sommes actuellement, prêts à rivaliser avec 2 milliards de joueurs sur la planète. Google est devenu grand aujourd'hui et il reste encore quelques mois avant l'E3 où nous serons grands.

Nous devons rester agiles et continuer à construire en mettant au centre nos clients. Nous avons le contenu, la communauté, l'équipe cloud et la stratégie. Comme je le dis depuis un moment, tout est une question d'exécution. C'est encore plus vrai aujourd'hui.

Energiquement,
Phil

Avec les récentes déclarations de Kareem Choudhry, vice-président de Microsoft pour les jeux sur le cloud, nous savons déjà que le projet xCloud de Microsoft est très avancé. Selon le responsable, une connexion Bluetooth aurait même plus de latence que le service de cloud gaming de Microsoft. On parle d’un délai de moins de 10 millisecondes, ce qui est vraiment très bas. Microsoft promet également d’offrir ce service même à ceux qui disposent d’une connexion à faible vitesse. La firme voudrait en effet que son service puisse fonctionner avec une connexion de moins de 10 Mbits, voire peut-être deux fois moins. Sur le plan technologique, xCloud semble donc être en avance par rapport à Stadia, mais au vu de la puissance financière et technologique de Google, Microsoft devra probablement faire face à un très gros concurrent dans ce secteur. Vous en pensez quoi, vous de l’avenir du cloud gaming ?


Partager cet article

Comparer les prix

Fnac 369.00 € Xbox One X Voir l'offre
Rue du Commerce 135.99 € Xbox One S Voir l'offre

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...