Pourquoi Microsoft continue à investir le mobile ? La réponse de Terry Myerson

Pourquoi Microsoft continue à investir le mobile ? La réponse de Terry Myerson

Depuis l'arrivée de Windows 10, Microsoft ne communiquait plus beaucoup de manière individuelle sur son système d'exploitation mobile, et ce à notre plus grand regret. Terry Myerson change son fusil d'épaule et nous explique enfin pourquoi la firme continue à investir dans le mobile malgré une absence cruciale de partenaires actifs, alors que Nadella a récemment reconnu l'échec du segment investi depuis 2010.

Cela fait un moment que nous estimons que le futur hardware de Microsoft se traduira tout naturellement par un élargissement des propositions de la poule aux œufs d'or actuelle au niveau hardware : Surface. Suite, je l’imagine, à une importante remise en question, la firme a décidé de rallier les plus créatifs grâce à la création en 3D tout en offrant une innovation qui semble redorer l'image de la marque, et qui pourrait même faire de l'ombre à la concurrence. Je vous laisse retrouver ce que nous disions sur ces sujets, il y a peu. Mais bien que le moral s'améliore au sein des troupes, la question concrète du mobile reste toujours un peu incertaine, malgré plusieurs tentatives de réponse. Lors d'un entretien (particulièrement intéressant d'ailleurs !) avec Mary Jo Foley chez nos confrères de ZDNet, Terry Myerson a donné des réponses me paraissant bien plus tangibles que par le passé, où il était plutôt question de voir Windows 10 Mobile comme partie intégrante de Windows 10 - ce qui est certes le cas - mais rarement, voire jamais, il a été question de justifier le maintien d'un secteur de plus en plus marginal.

La journaliste a posé, une fois de plus, la question suivante "pourquoi perdre du temps - ce sont ses mots - à mettre à jour Windows Mobile quand la part de marché ne dépasse pas les 1% aujourd'hui". Pour une fois, je suis plutôt satisfait de ses réponses. Myerson explique en premier lieu qu'il y a deux choses uniques dans Windows Mobile : la connectivité cellulaire et les processeurs ARM. Ce dernier estime que leur rôle futur est capital, ce qui justifie selon lui l'investissement actuel dans Windows 10 Mobile. À cela, ajoute-t-il, qu'arrêter un processus pour le relancer plus tard est vraiment difficile, l'entretien de l'OS Mobile permet ainsi de continuer à garder la tête hors de l'eau et d'anticiper l'avenir.

Autrement dit, abandonner Windows Mobile pour y revenir plus tard coûterait plus cher encore (en temps comme en argent). Ainsi, on explique que le duo connecté cellulaire/ARM est central sans pour autant nous donner des indications sur le type de device à venir. Et je peux difficilement ne pas mettre tout cela en perspective aux récents propos de Satya Nadella, auprès du Wall Street Journal, qui aurait reconnu ouvertement l'échec de Windows Mobile. Ce dernier disait à son tour que l'objectif, aujourd'hui, était de développer de nouvelles catégories de produits. Ce qui semble être assez cohérent si l'on imagine conserver la structure ARM pour proposer quelque chose de vraiment différent et utilisant l'OS mobile de Redmond. Comme nous l'avons mentionné, Surface semble être le tremplin idéal pour relancer ce segment, mais on ignore néanmoins tout de la forme que cela prendra, pense-t-on juste que nous aurions droit à quelque chose orientée vers la 3D et la VR.

Dans le forum

Envie de discuter avec la communauté MonWindows de Windows 10 mobile ? Rendez-vous dans nos forums.

Source : zdnet.com , wsj.com

Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...