Project Silica, ou comment Microsoft veut révolutionner le stockage de données

Project Silica, ou comment Microsoft veut révolutionner le stockage de données

Lors de sa conférence Ignite, Microsoft a présenté Project Silica. Avec celui-ci, il est possible de sauvegarder des données à très long terme sur un matériau vraiment résistant. La firme a ainsi pu graver le film Superman (1978) sur du verre de quartz... de quoi le rendre indestructible !

Une clé USB, un disque dur ou un SSD ne sont pas éternels. En moyenne, leur durée de vie ne dépasse pas les 10 ans, et une défaillance matérielle peut même parfois raccourcir leur durée de vie. C’est pour cette raison que je vous conseille fortement de mettre en place des solutions de sauvegarde. Pour ma part, cela passe par un NAS, OneDrive ou encore des backups sur disques externes une fois par an. On n’est jamais trop prudent après tout, mais qui sait, vous n'aurez peut-être plus besoin d'autant de solutions de backups d'ici quelques années !

Superman, encore plus indestructible !

Depuis de nombreuses années, les entreprises sont à la recherche de moyens pour conserver des données le plus longtemps possible. Microsoft en fait partie, et a été contacté par Warner Bros qui souhaite préserver sa vaste collection de films le plus longtemps possible. Grâce à ses recherches, la firme de Redmond a conçu Project Silica. Le film entier Superman datant de 1978 a ainsi été gravé sur un morceau de verre de quartz de 75 x 75 x 2 mm. Pour réaliser cette prouesse, la gravure a été réalisée par des lasers optiques très perfectionnés.

ignite-project-silica-superman-james-clegg-1920x1280

ignite-project-silica-superman-closeup-1920x1280

Un matériau particulièrement résistant

Avec cette technique, il serait possible de conserver des volumes de données importantes pendant plusieurs centaines d’années. Nul besoin de placer le support à température constante dans un environnement contrôlant l’humidité comme avec le stockage sur bandes. Ce matériau résiste à des conditions environnementales extrêmes. 

ignite-warner-brothers-brad-collar-vicky-colf-1920x1280-1920x1080

Même après avoir été jeté dans une bouilloire d’eau chaude, cuit au four à 500 degrés, placé dans un micro-ondes ou encore griffé avec de la laine d’acier, le support ne bouge pas. En effet, après ces tests de torture, il était toujours possible de lire le film stocké sur ce petit bout de verre de quartz. Autre avantage également, c’est la rapidité pour récupérer les informations qui y sont stockées.

ignite-project-silica-superman-youssef-assaf-1920x1280

Le verre de quartz, bientôt sur les serveurs Cloud de Microsoft ?

Microsoft a expliqué que cette technique pourrait être utilisée à l’avenir pour le stockage de données sur ses propres serveurs Cloud à l’avenir. La firme y réfléchit en tout cas et des tests vont être lancés en partenariat avec l'université de Southampton.

« Les limites de ce qui est possible avec les technologies de stockage existantes sont en train d'être atteintes, et une nouvelle approche est nécessaire pour le stockage en nuage. Par conséquent, le moment est venu de rechercher un nouveau support physique pour étayer de nouveaux systèmes de stockage conçus exclusivement pour prendre en charge le cloud. Dans le cadre du projet Silica, Microsoft Research et l’Université de Southampton examinent si le verre de quartz pourrait être le futur média de stockage de masse dans le nuage. »

Si vous voulez en apprendre plus sur Poject Silica, je vous renvoie vers le site de Microsoft Research .


Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...