Le Surface Duo est officiellement en vente aux Etats-Unis depuis hier. De nombreux médias américains ont ainsi publié leur test de l’appareil. Alors, que vaut ce smartphone pliable sous Android ? Est-ce que ses deux écrans améliorent réellement la productivité ? L’expérience de l’interface Android est convaincante ? Voici un petit tour d’horizon des avis de mes confrères américains.

Plusieurs journalistes / blogueurs américains testent depuis deux bonnes semaines le Surface Duo. Microsoft leur a en effet fait parvenir l’appareil à une condition : respecter un embargo et attendre la date de sortie de l’appareil avant de publier leur verdict. C’est pour cette raison que nous avions vu uniquement les premiers unboxings de l’appareil. Ce 10 septembre marquant le début de la commercialisation du Surface Duo aux Etats-Unis, l’embargo a été levé et de nombreux médias ont ainsi publié leur test. Voici donc les premiers avis sur le Surface Duo. 

2020-09-10-085937781
Crédits : TechCrunch

Un appareil très fin et bien fini

Sur ce point, les testeurs semblent tous unanimes : le Surface Duo arbore une finition exemplaire. L’appareil ressemble à un petit livre en position fermée mais laisse apparaître les deux écrans de 5.6 pouces et l’appareil photo lorsqu’il est ouvert. Ses deux côtés sont incroyablement fins et on se demande même comment tous les composants ont pu trouver place à l’intérieur.

Les charnières sont solides et donnent une impression de robustesse. Pour Android Central, « cette charnière à 360 degrés est presque parfaite, permettant de soutenir les deux écrans ouverts à pratiquement n’importe quel angle ». En revanche, le format de l’appareil, et notamment sa largeur même lorsqu’il est replié, rend son utilisation difficile d’une seule main. De plus, l’appareil est assez lourd puisqu’il affiche 250g à la balance, ce qui se ressent lorsqu’il est placé à l’oreille.

ezgif-4-e83faa7b9315
Crédits : TheVerge

Un appareil photo moyen

Même si Microsoft ne fait pas la course aux pixels, un appareil photo unique avec seulement 11 mégapixels, même appuyés par l’intelligence artificielle, peut sembler juste. C’est chose confirmée. Les clichés capturés par l’appareil sont corrects, mais loin de ce que peuvent offrir d’autres appareils haut de gamme à tarif équivalant (pour rappel, 1300$ ou 1600€ chez nous à l'importation). Lorsque les conditions sont bonnes, l’appareil se montre assez convaincant, mais bien moins dans des conditions de basse luminosité ou en mouvement. Comme le souligne ZDnet : « les photos en basse lumière avec le Duo sont quelque peu délavées ». Voyez plutôt quelques clichés.

sd-samples-2
Gear-Microsoft-Surface-Duo-main-camera-night-SOURCE-Julian-Chokkattu.jpg
ezgif-4-e682deb734e5

Des performances correctes

Comme l’explique Engadget, les 6 Go de RAM couplés au Snapdragon 855 sont amplement suffisants pour utiliser le Surface Duo en multitâches. Même si certains problèmes existent, ils semblent plutôt dus à des bugs logiciels et non à des performances trop limitées du processeur (j’y reviens). De plus, l’appareil chauffe peu en utilisation soutenue. 

Seul problème soulevé par de nombreux blogueurs : l’absence de 5G. Eh oui, au pays de l’oncle Sam, de nombreuses villes commencent à être équipées de cette technologie et son absence est donc assez mal vue. Autres critiques soulevées : l’absence de NFC et de la charge sans fil.

Une bonne autonomie

Avec une batterie de « seulement » 3577 mAh, on pourrait croire que le Surface Duo n’est pas très endurant. Il n’en est rien puisque malgré ses deux écrans, l’autonomie de l’appareil se montre convaincante. Wired expliquait par exemple terminer la journée avec 40% de la batterie restante. TechCrunch estime quant à lui l’autonomie de l’appareil à environ un jour et demi malgré une utilisation assez soutenue.

Une version d’Android encore buggée

Comme le rapporte TheVerge, le Surface Duo envoyé aux journalistes à la fin août embarquait une version d’Android extrêmement buggée. De ce fait, l’expérience logicielle était un calvaire puisque l’appareil plantait régulièrement. Cependant, une mise à jour a débarqué quelques jours plus tard et a permis de corriger un nombre très appréciable de bugs… mais pas tous. 

Certains problèmes persistent comme par exemple l’application de l’appareil photo qui plante régulièrement, les frappes au clavier souvent manquées ou encore l’orientation des écrans parfois hasardeuse. Au fil des mises à jour, on peut imaginer que ces soucis se résorberont mais Microsoft aurait peut-être dû attendre de finaliser correctement son appareil avant de le commercialiser.

Deux écrans, une expérience convaincante ? Une meilleure productivité ?

Rentrons dans le vif du sujet avec ce qui nous intéresse de plus : l’expérience utilisateur offerte par les deux écrans. Eh oui, c’est sur ce point que le Surface Duo se démarque totalement des téléphones classiques sous Android. Alors, ses deux écrans (format 4:3 et offrant une très bonne qualité d’image même en extérieur) sont-ils un réel atout ?

Si vous êtes développeur ou avez une utilisation soutenue de votre PC, je n’ai pas besoin de vous expliquer l’avantage d’utiliser deux écrans en parallèle. C’est certain, cela améliore considérablement la productivité. Je suis moi-même occupé d’écrire cette revue de presse sur mon écran de droite avec les différents tests de mes confrères américains que je parcours sur l’écran de gauche. Pas besoin d’Alt+Tab ou autre, j’ai accès aux informations qui m’intéressent d'un simple coup d’œil. Améliorer la productivité sur smartphone, c’est en somme ce que souhaite apporter Microsoft avec son Surface Duo ? Mais est-ce que ça fonctionne aussi bien qu’avec un PC, et surtout est-ce aussi utile ?

surface-duo

Sur ce point, les avis ne sont malheureusement pas tranchés et je pense qu’il convient à chacun de se livrer à sa propre expérience. Pouvoir ouvrir deux applications à la fois, pouvoir utiliser une seule application qui peut s’étendre sur les deux écrans offrant une fenêtre unique sur chacun d’eux, afficher une application de messagerie avec le clavier disposé en-dessous, voilà quelques-uns des avantages d'un smartphone à double écran. Eh théorie, c’est bien ; en pratique, tous les testeurs ne semblent pas convaincus… notamment à cause des bugs encore trop fréquents, de l’optimisation insuffisante d’Android pour cet usage et du peu d’applications optimisées.

Gear-Microsoft-Surface-Duo-two-screens-horizontal-SOURCE-Microsoft

Pour TheVerge qui a testé le smartphone dans le cadre d’une utilisation plus professionnelle, le Surface Duo a donné une réelle impression de productivité. Le journaliste souligne d’ailleurs l’excellent travail de Microsoft sur ses applications de la suite Microsoft 365 pour Android. Néanmoins, les bugs omniprésents rendent l’expérience bien moins convaincante. Le déplacement de certains éléments de l’écran de gauche vers l’écran de droite semble être le plus gros problème actuellement.

« Il y a eu des occasions où cela a été utile. J'écrivais un e-mail à un collègue qui faisait référence à un tas de chiffres dans une feuille Google, donc j'avais la feuille de calcul ouverte sur l'écran de gauche pendant que je glissais mon pouce dans l'e-mail sur le côté droit. J'ai essayé de glisser-déposer une image d'Edge dans un e-mail, mais le processus était si maladroit que je n'ai pas essayé une deuxième fois. »

Malgré cette productivité relative, l’utilisation de deux applications simultanément sur chaque écran semble assez bien convaincre les journalistes : pouvoir regarder Netflix et répondre à des notifications WhatsApp en parallèle est un réel atout. Néanmoins, lorsque les deux écrans sont ouverts, la frappe sur le clavier reste assez difficile malgré l’utilisation de l’excellent clavier SwiftKey. Je ne vois pas personnellement comment cela pourrait être amélioré. Là où le Surface Duo est également excellent, c’est pour lire un livre avec Amazon Kindle ou pour prendre des notes avec OneNote, même sans stylet.

surface-duo-review-11
Crédits : Android Central

Comment conclure ?

Difficile de conclure puisque je n’ai pas pu encore me faire ma propre expérience du Surface Duo. Ce que j’en pense après avoir lu toutes ces critiques, c’est qu’il s’agit d’un bon premier jet mais encore loin d’être abouti. J’ai l’impression de revivre un peu la même chose qu’avec les premières Surface Pro de Microsoft. L’idée d’un PC portable / tablette hybride était excellente, mais les deux premières générations étaient encore loin d’être parfaites. C’est seulement à partir de la troisième génération que la tablette de Microsoft est devenue excellente. Peut-être qu’il en sera également de même avec ce Surface Duo ?

Le Surface Duo pourrait avoir un potentiel énorme, mais le logiciel actuel bride considérablement son utilisation. Est-ce que la venue d’Android 11 et les futures mises à jour de Microsoft permettront d’améliorer l’expérience ? Avec le Surface Duo, Microsoft veut créer un nouvel usage du smartphone, mais les utilisateurs veulent de ces changements ? Les éditeurs voient-ils un intérêt à optimiser leur application pour un usage à double écran ? Je vous laisse répondre à ces questions en commentaires !

Une question sur Surface, Android, Surface duo ?

Vous avez une question sur Surface, Android, Surface duo ou avez tout simplement l'envie de discuter avec la communauté MonWindows de Rendez-vous dans nos forums :

Comparer les prix

Microsoft Store 1799.00 € Surface Book 3 Voir l'offre
Microsoft Store 459.00 € Surface Go 2 Voir l'offre
Microsoft Store 1169.00 € Surface Pro X Voir l'offre
Microsoft Store 899.00 € Surface Pro 7 Voir l'offre
Microsoft Store 1149.00 € Surface Laptop 3 Voir l'offre
Partager cet article

Les articles MonWindows sur votre fil d'actualités Facebook

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir