Débat : Windows 10 évolue-t-il trop lentement face à macOS ?

Si l’on peut reprocher quelque chose à Windows 10 depuis sa sortie en 2015, c’est le manque de cohérence de son interface. Pourtant, le système se dote de plus en plus d’éléments « modernes » au fur et à mesure des mises à jour… mais combien de temps cette évolution va-t-elle prendre ? La lenteur du développement de Windows 10 risque-t-elle, à terme, de lui faire perdre sa place de leader dans le monde des PC ? 

Microsoft harmonise l'interface de Windows 10... depuis 5 ans !

Depuis un bon moment, Microsoft tease le tout nouveau Menu Démarrer inspiré de Windows 10X qui débarquera au travers d’une prochaine mise à jour de Windows 10, probablement à l'horizon 2021. Hier encore, les équipes de Microsoft 365 dévoilaient sur Facebook un ensemble de fond d’écran qui montrent par la même occasion le nouveau style de ce Menu Démarrer, plus sobre et sans tuiles de couleur. L’intention est bonne, mais beaucoup d’utilisateurs attendent du concret !

104576394-3380197715337924-5508714314080973576-o
106110968-3380197705337925-6079029639308988406-o

Si vous maîtrisez la langue de Shakespeare, je vous invite à lire cet article « coup de gueule » publié par Windows Central. Comme l’indique Zac, cela fait plus de trois ans que Microsoft promet une interface moderne et cohérente de Windows 10, grâce notamment à l’arrivée du Fluent Design. Aujourd’hui, on a l’impression que cela n’a même pas commencé tant le manque de cohérence reste prédominant au sein de Windows. Autre exemple : à la sortie de Windows 10 en 2015, Microsoft expliquait déjà vouloir supprimer le panneau de configuration pour tout intégrer dans les Paramètres. Cinq ans après, il est encore et toujours présent.

Apple et Google sont au taquet !

Si Microsoft prend son temps (et j’imagine bien que le travail est conséquent, là n’est pas la question), les concurrents que sont Apple et Google risquent bien de grappiller de plus en plus les parts de marché de Windows 10 tant son évolution semble lente. A titre d’exemple, la part de marché de macOS dans le monde est passée de 13,89% à 18,38% en un an seulement selon StatCounter. Windows quant à lui voit sa part de marché passer de 78,91% à 77,04% en ce qui concerne les OS de type "bureau". Chrome OS reste très peu adopté sauf aux Etats-Unis dans le milieu éducatif.

StatCounter-os-combined-ww-monthly-201905-202005

macOS 11 : la nouvelle interface annoncée, déjà disponible cette année

MacOS est de plus en plus adopté et ce n'est pas prêt de s'arrêter. Apple a d’ailleurs dévoilé cette semaine macOS 11 "Big Sur" qui va apporter une interface totalement modernisée. Grâce à cette mise à jour, non seulement, l’interface du système d’exploitation va subir un joli lifting, mais en plus, les applications intégrées bénéficieront toutes de ces changements. Vous constaterez d'ailleurs que les éléments d'interface se rapprochent de plus en plus d'iOS. Les deux systèmes seront-il partiellement unifiés à l'avenir ? Peut-être bien, et si c'est le cas Apple va réussir ce que Microsoft avait souhaité accomplir, sans succès.

mac-os-big-sur

Sur les réseaux sociaux, de nombreux utilisateurs ont souligné les efforts d’Apple en ce qui concerne la nouvelle interface de macOS, n’hésitant pas à dénigrer la façon dont Microsoft gère les mises à jour de Windows 10. Microsoft est encore pénalisé par la cohabitation entre les applications modernes UWP et les applications bureau Win32 ce qui ne lui permet pas de déployer une telle mise à jour d'interface aussi simplement qu'Apple. Cette fragmentation devrait tout de même être révolue grâce au Project Reunion… mais combien de temps cela va encore-t-il prendre ?

Google dénigre les PC avec sa nouvelle publicité pour Chromeook !

Comme Bambou85 en parlait dans le forum, Apple n'est pas le seul concurrent dans le domaine des PC. Google n’hésite plus à vanter les mérites de son Chromebook en dénigrant délibérément les PC sous Windows en se basant sur des clichés vieux de vingt ans : les PC sont lents, les PC n’ont aucune autonomie, les PC ont plein de malwares… Mauvaise foi peut-être, mais le message va faire mouche auprès de ceux dont un PC vieillissant trône encore dans le fond du salon. 

Comment Microsoft va-t-il réagir ?

Microsoft doit réagir pour ne pas vivre la même chose qu'avec Windows Phone, bien qu'à mon sens, la situation est loin d'être comparable dans le cas présent. Windows 10 reste le système d'exploitation bureau largement majoritaire et est le choix privilégié par de nombreuses entreprises. Cependant, ce n'est plus forcément le cas pour les particuliers dont l'usage se résume bien souvent à surfer sur le Web, jouer à de petits jeux ou regarder un film en déplacement. Autour de moi, beaucoup n'utilisent d'ailleurs plus de PC à domicile sauf celui fourni par leur employeur pour le télétravail.

Avouons tout de même que la stratégie du géant du logiciel n’est pas très claire, notamment avec l’arrivée repoussée de Windows 10X, système tout d’abord annoncé pour les appareils pliables, mais finalement destiné aux PC classiques. Est-ce l'arme de Microsoft pour séduire à nouveau les particuliers ? Comment la firme risque-t-elle de résoudre le gap applicatif qui lui a finalement coûté son OS mobile. En tant qu'utilisateur, tout cela nous paraît fort décousu. Et vous, comment voyez-vous la suite ?

Une question sur Windows 10 ?

Vous avez une question sur Windows 10 ou avez tout simplement l'envie de discuter avec la communauté MonWindows de Rendez-vous dans nos forums :

Partager cet article

Les articles MonWindows sur votre fil d'actualités Facebook

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir