Un test sanguin pour diagnostiquer les maladies grâce à l'IA et le Cloud ?

Un test sanguin pour diagnostiquer les maladies grâce à l'IA et le Cloud ?

On vous le disait déjà en octobre dernier lors de l’ouverture des Microsoft Experiences 2017 : l’intelligence artificielle (IA) est au cœur de la stratégie de développement de Microsoft. La firme investit sans compter dans ce secteur et a déjà conclu des partenariats avec de nombreuses entreprises. Un autre secteur dans lequel la firme semble investir est le secteur médical. On avait pu déjà voir une opération réalisée avec l’aide de HoloLens qui pourrait être les prémisses de l’avenir de la chirurgie. Microsoft a annoncé la signature d’un partenariat avec l’entreprise Adaptive Biotechnologies qui pourrait débouler sur une cartographie du système immunitaire réalisée avec l’intelligence artificielle et la puissance du Cloud.

Imaginez qu’à partir d’une simple prise de sang, on puisse détecter des dizaines voir des centaines de maladie à la fois, et beaucoup plus rapidement qu’il n’est possible de le faire aujourd’hui. C’est bien ce que compte faire Microsoft qui a investi à coup de centaines de millions de dollars dans la société Adaptive Biotechnologies basée à Seattle. Le colosse du logiciel souhaite aider cette firme à concevoir un test sanguin permettant de cartographier l’immunité d’un patient grâce à l’intelligence artificielle et le machine learning. Tout cela est rendu possible grâce au Big Data et à la puissance du Cloud qui permet d’analyser des millions de données à la fois. Comme le déclare le fondateur d’Adaptive : « Toutes les informations de notre système immunitaire sont stockées dans nos gènes. Grâce à une technologie appelée séquençage, nous pouvons les lire et créer un profil immunitaire composé de milliards de données. Quelque part à l’intérieur se trouvent enfouies les signes des maladies qui se préparent. Nous n’avons seulement pas encore réussi à les interpréter ».

Grâce à l’analyse de données rendue possible par l’intelligence artificielle et la puissance du Cloud, Microsoft souhaite ouvrir les portes de la médecine prédictive. Qui sait, d’ici quelques dizaines d'années, les maladies potentielles d’un individu pourront peut-être être connues sur base d’une simple prise de sang. Adaptive a annoncé se concentrer sur 3 classes de maladie qui sont notamment détectées tardivement : certains cancers comme celui du pancreas et de l’ovaire, les maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques ainsi que les maladies infectieuses comme la maladie de Lyme. La technologie au service du secteur médical promet bien des progrès à l'avenir !


 

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...