Microsoft n'aurait pas du rejeter l'open source et Linux dans le passé

Il y a quelques années, on pouvait encore comparer Windows face à Linux avec Xbox contre Playstation : deux ennemis jurés défendus chacun par une communauté très active (et assez intolérante ^^). Même si la chose est encore assez vraie pour les deux consoles, ce n’est plus vraiment le cas entre les deux systèmes d’exploitation. Microsoft fait son mea-culpa et semble regretter les erreurs passées.

Ce n’est probablement pas demain que Windows deviendra open source, mais Microsoft a changé son fusil d’épaule. La firme de Redmond fait désormais preuve d’ouverture et les Linuxiens ne peuvent que constater les efforts de ces dernières années. La firme semble aujourd’hui faire son mea-culpa et regrette d’avoir été contre l’open source dans le passé ! Brad Smith, président de Microsoft, a déclaré récemment lors d’un événement du MIT que :

« Microsoft avait été du mauvais côté de l’histoire lorsque l’open source a explosé au début du siècle, et je peux dire cela de moi personnellement (…). La bonne nouvelle est que, si la vie est assez longue, vous pouvez apprendre… que vous devez changer ».

Linux n'est plus un cancer ; Microsoft aime l'open source !

microsoft-love-linux

Depuis l’arrivée de Satya Nadella à la présidence de Microsoft en 2014, la mentalité a sacrément changé. Certes, nous avons eu du mal à apprécier le nouveau CEO à ses débuts, et pour cause : deux ans après sa prise de poste, il jetait à la poubelle Windows Phone que nous aimions tant. Cependant, la firme s’est considérablement structurée depuis l’arrivée de Nadella. Certes, elle semble encore mieux transformer en or tout ce qu’elle touche sur son passage. Cependant, son ouverture vers Linux et l’open source de manière générale est assez stupéfiante : 

  • énormes contributions au sein de GitHub (plateforme que le géant a d’ailleurs acheté) ;
  • ouverture du framework .NET ;
  • adhésion à la fondation Linux ;
  • intégration du noyau Linux au sein de Windows (WSL) ;
  • « chromiumisation » du navigateur Edge ;
  • ...

La liste est très longue et risque encore de l'être davantage dans le futur ! Pour Microsoft, Linux n’est donc plus du tout « un cancer qui s’attache dans le sens de la propriété intellectuelle à tout ce qu’il touche ». Oui oui, ce sont les mots qu’avait prononcés l’ancien PDG de Microsoft, Steve Ballmer, dans le début des années 2000. Alors les Linuxiens, faute avouée à moitié pardonnée pour Microsoft ?


Source : csail.mit.edu

Partager cet article

Les articles MonWindows sur votre fil d'actualités Facebook

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir