Windows 11 arrivera à partir du 5 octobre et vous êtes nombreux à ne pas vous faire à l’idée de ne pas pouvoir effectuer la mise à niveau. Devez-vous pour autant vous inquiéter si vous restez coincé sur Windows 10 à cause de votre PC incompatible ? Qu’adviendra-t-il de l’ancien système de Microsoft et pendant combien de temps pourrez-vous encore recevoir des mises à jour ? Faisons le point !

Dans les prochaines semaines, Windows 11 va prendre une place importante dans l’espace médiatique. Outre les articles sur les sites spécialisés comme MonWindows, Microsoft et les constructeurs vont diffuser leur publicité pour mettre à l’honneur leurs nouvelles machines sous Windows 11. Et vous, pas de chance, vous êtes malheureusement coincé sur ce foutu Windows 10. Dans les paramètres de votre PC, un message vous indique même que vous ne pouvez pas recevoir Windows 11. Voilà qui a le don de vous agacer au point que vous pensez passer à Linux ou à un Mac.

Bref, si votre PC est incompatible (faites-le test ici), vous allez probablement rager en vous disant que ce n’est pas juste et que Microsoft veut vous pousser un peu plus vers le consumérisme. Rassurez-vous tout de même : non, vous ne devez pas jeter à la poubelle votre PC car il est trop vieux pour recevoir la mise à niveau vers le nouveau système d’exploitation. Windows 11 est certes l’avenir pour Microsoft, mais Windows 10 a encore de nombreuses années devant lui.

Pourquoi ne pouvez-vous pas recevoir Windows 11 sur votre PC ?

Windows 11 n’est supporté que sur les PC dotés d’un processeur Intel de huitième génération (sauf exception pour certains CPU de septième génération présents dans le Surface Studio par exemple) ou processeurs AMD Ryzen de seconde génération. Le CPU n’est pas le seul critère requis pour obtenir le Saint-Graal puisque la puce TPM 2.0 ainsi que le Secure Boot sont désormais obligatoires. Même les Insiders qui ont installé la préversion de Windows 11 ne peuvent continuer à rester sur ce nouveau système d’exploitation si certaines exigences matérielles ne sont pas respectées. C’est vous dire à quel point Microsoft y accorde de l’importance !

windows-11-incompatible

Franchement, je suis le premier à me demander pourquoi Microsoft impose de tels prérequis pour recevoir la mise à jour vers Windows 11. Je comprends que la puce TPM doive être intégrée par les constructeurs dans les nouveaux PC, mais de là à l’imposer sur les anciennes machines... Ce critère est assez déroutant, tout comme le fait de devoir disposer d’un ordinateur doté d’un processeur de 2017 ou plus récent alors que Windows 11 tourne parfaitement bien sur des processeurs plus anciens. J’en suis un parfait témoin puisque mon Core i7 de sixième génération équipant mon PC fixe et ma Surface Pro 4 dotée d'un processeur de même génération exécutent parfaitement le nouveau système.

Cela étant, on a beau râler, cela ne changera rien puisque ces nouveaux critères sont, selon Microsoft, un moyen d’améliorer la sécurité et la stabilité du système. Un autre point important concerne les pilotes de périphériques qui doivent être modernes pour pouvoir utiliser Windows 11 (et avoir passé les tests de compatibilité). Microsoft parle de drivers basés sur les principes de conception de DCH (Declarative Components Hardware support app). On peut donc imaginer que les anciens drivers risquent à termes de ne plus être supportés sur Windows 11.

Si vous décidez de forcer l’installation, cela sera à vos risques et périls et l’éditeur logiciel a été clair sur le fait que les PC incompatibles sous Windows 11 risquent de ne plus recevoir de mise à jour. Si vous souhaitez forcer l’installation de Windows 11 en installant un fichier ISO ou en passant par le programme Insider, vous en connaissez désormais les risques… et si vous n’êtes pas prêt à les assumer, il ne vous reste plus qu’à rester sur Windows 10 et prendre du recul !

waiver-windows-11

Windows 10 vs Windows 11 : quelles sont les différences ?

Je ne vais pas refaire ici le tour des nouveautés de Windows 11 puisque j’y avais déjà consacré un article assez complet. Oui, Windows 11 est visuellement différent. Il est plus joli, plus moderne, il apporte quelques nouveautés sympathiques si vous utilisez plusieurs écrans ou le divisez en plusieurs fenêtres. Le système est aussi mieux optimisé, notamment pour les amateurs de gaming qui gagneront peut-être de quelques millisecondes au lancement d’un jeu… mais relativisons un peu : si votre PC fonctionne parfaitement bien avec Windows 10, alors vous n’avez actuellement aucune raison de passer à Windows 11 sauf si vous êtes tombé amoureux de la nouvelle interface.

PCARNAUD-2021-jun-24-012

Clairement, dans les années à venir, Windows 11 va évoluer alors que Windows 10 ne recevra sans doute plus que des nouveautés mineures. L’une des fonctionnalités qui débarquera dans le futur est la prise en charge des applications Android par le biais de l’Amazon App Store. Ce point en fait rêver plus d’un, mais pour ceux qui imaginent que toutes les applications du Google Play Store pourront s’installer en un clic sur Windows rêvent un peu, voire beaucoup. 

Ne blâmons tout de même pas Microsoft qui va dans le bon sens en permettant cette nouvelle fonctionnalité, mais n’oubliez pas que des émulateurs Android existent déjà sur Windows 10 et que l’application Votre Téléphone offre déjà cette prise en charge pour certains smartphones… alors cette nouveauté est-elle finalement si importante d’autant plus qu’elle n’est pas annoncée avant 2022 ?

Windows 10 est supporté par Microsoft jusqu’à octobre 2025 !

Depuis la sortie de Windows 10, le système a fait le plein de nouveautés grâce aux mises à jour de fonctionnalité semestrielles. Avec Windows 11, Microsoft a expliqué qu’il n’y aurait plus qu’une seule mise à jour de fonctionnalité annuelle. Ce changement permettra à la firme d’apporter plus de nouveautés à la fois tout en testant mieux les mises à jour. Pour Windows 10, la firme n’a pas clairement expliqué comment évolueraient les mises à jour de fonctionnalité, mais il faut s’en faire une raison : elles seront probablement annuelles et très maigres en nouveautés.

Si vous vous inquiétez par rapport à la sécurité de votre PC coincé avec Windows 10, je vais vous rassurer tout de suite : il restera protégé pendant encore très longtemps (à condition d’utiliser un bon antivirus en supplément d’une version de Windows 10 à jour) ! Comme l’indique la documentation de Microsoft, Windows 10 sera supporté jusqu’à octobre 2025. Concrètement, vous recevrez donc des mises à jour de sécurité tous les mois pendant encore quatre ans ! On imagine que la firme apportera également quelques petites nouveautés régulièrement comme le fait la version 21H2 qui débarquera le mois prochain. 

Bref, j’espère que ce petit article vous aura permis de prendre conscience que rien ne presse, et que votre PC a encore de beaux jours devant lui-même s’il est encore coincé sur Windows 10. 

Une question sur Windows 11, Windows 10, Surface ?

Vous avez une question sur Windows 11, Windows 10, Surface ou avez tout simplement l'envie de discuter avec la communauté MonWindows de Rendez-vous dans nos forums :

Comparer les prix

Microsoft Store 439.00 € Surface Go 3 Voir l'offre
Microsoft Store 1129.00 € Surface Laptop 4 Voir l'offre
Microsoft Store 629.00 € Surface Laptop Go Voir l'offre
Microsoft Store 1799.00 € Surface Book 3 Voir l'offre
Microsoft Store 459.00 € Surface Go 2 Voir l'offre
Partager cet article

 Voir les commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire
Laisser un commentaire...

    D'autres articles à découvrir